> Tech > Terminal Server à  la rescousse

Terminal Server à  la rescousse

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Il m'a fallu livrer une bataille de chiffres apparemment impossible à  gagner. Quelle que fût mon approche du problème, le client allait devoir payer le prix pour satisfaire aux exigences du réseau. Je me demandais si l'ajout d'applications au réseau de mon client continuerait à  exacerber le problème de bande

passante.
C’est alors que j’ai pensé à  Terminal Server, qui venait de sortir. Au bout d’une
semaine environ d’études et de tests du produit en interne, en menant des expériences
sur des liaisons à  peu près semblables à  l’infrastructure de mon client, j’ai
été impressionné par les performances et la stabilité de Terminal Server et j’ai
pris la décision de l’adopter.

J’ai proposé à  mon client d’acheter un nouveau serveur pour exécuter Terminal
Server au siège et d’installer le logiciel client Terminal Server sur les PC des
utilisateurs devant accéder à  l’application de comptabilité depuis les agences.
L’entreprise possédant déjà  l’accès RAS entrant via des groupes de modems et PPTP,
je prévoyais de me servir de ces connexions pour fournir l’accès de Terminal Server
aux clients RAS.

L’aspect le plus intéressant de la solution Terminal Server était sa capacité
de montée en charge

L’aspect le plus intéressant de la solution Terminal Server était sa capacité
de montée en charge. Les clients Terminal Server ayant besoin d’une quantité confortable
de bande passante, l’ajout d’applications supplémentaires n’augmente pas énormément
la bande passante nécessaire aux sessions des clients. (Les clients Terminal Server
sont semblables aux applications de contrôle à  distance – par exemple pcANYWHERE32,
Remotely Possible/32 – qui envoient principalement des changements d’écran et
de clavier entre le client et le serveur. Ces sessions ont besoin d’une bande
passante assez constante, contrairement aux applications natives qui ont une plus
grande variation d’utilisation du réseau.

Bien qu’ayant adopté le dispositif Terminal Server pour résoudre le problème posé
par l’application de comptabilité et l’accès à  la base de données, j’ai pu rapidement
constater plusieurs autres avantages de Terminal Server pour cette société. Cette
solution de client léger était intéressante à  plusieurs titres :

  • elle n’avait pas d’impact sur l’infrastructure réseau et les applications
    existantes ;

  • elle ne nécessitait qu’un serveur pour gérer le réseau sur le site central
    ;

  • le produit était facile à  déployer côté client : les clients Terminal Server
    utilisent peu d’espace disque et de mémoire et ne demandent qu’une configuration
    mineure ;

  • elle constituait une solution extrêmement sécurisée : les administrateurs
    du site central contrôlent l’accès à  Terminal Server sur un seul système ;

  • elle permettait une sécurité et une gestion extrêmement centralisées et
    une grande facilité de déploiement des nouvelles applications aux utilisateurs
    de Terminal Server ;

  • Terminal Server permettait d’utiliser des clients légers à  faible coût
    pour les futurs déploiements ;

  • le système Terminal Server pouvait servir ultérieurement pour accéder à 
    d’autres applications sur le site central ;

  • la solution permettait l’utilisation et la maintenance d’un seul profil
    utilisateur générique pour les utilisateurs distants devant accéder au système
    Terminal Server.

L’idée d’utiliser un profil d’utilisateur générique a séduit le client, car elle
réduisait considérablement les coûts d’administration, les risques de sécurité
et le nombre potentiel de points de défaillance. (Les profils d’utilisateurs uniques
nécessitent une configuration locale pour exécuter correctement les applications
et accroissent ainsi les coûts d’administration). Cette solution permettait l’utilisation
d’un profil d’utilisateur générique, car l’application de comptabilité utilise
une authentification distincte de celle de Windows NT.

La possibilité de se servir de Terminal Server pour d’autres applications du site
central a très vite été populaire. Après avoir compris les possibilités de cette
nouvelle fonction, l’entreprise a voulu la mettre à  toutes les sauces. Elle a
souhaité, grâce à  Terminal Server, permettre l’accès à  une application de base
de données Marketing au format Symantec ACT et à  Microsoft Office 97. Si bien
qu’au lieu de prendre en charge une seule application, le système Terminal Server
est devenu une passerelle instantanée vers les données essentielles de l’entreprise.

Résultat, avec un seul achat de matériel et de logiciel, l’entreprise a pu éviter
une augmentation considérable des coûts mensuels à  long terme qu’aurait entraînée
la solution consistant à  augmenter la bande passante. Si elle avait opté pour
cette deuxième solution, l’entreprise aurait pu se retrouver au final dans la
même situation qu’au départ. Terminal Server lui permet, au contraire, de rendre
davantage d’applications disponibles pour les clients Terminal Server sans trop
s’inquiéter de l’impact sur les performances du WAN, tant qu’il s’agit d’une application
ne générant pas une quantité anormale d’activité écran (par exemple les browsers
Web, les applications graphiques).

Un autre avantage de Terminal Server réside dans la réduction importante du coût
de possession global (le fameux TCO), puisqu’il nécessite moins d’installation
et de maintenance des applications.

La solution Terminal Server présentait encore un autre avantage, imprévu, en permettant
d’utiliser différents postes de travail clients. L’entreprise voulait conserver
des PC puissants pour la plupart des stations de travail de bureau, car beaucoup
d’utilisateurs travaillent sur AutoCAD pour des tâches graphiques et doivent donc
conserver une certaine puissance localement. Mais Terminal Server permet aussi
d’utiliser des systèmes peu puissants et bon marché – de vieux PC, des clients
légers et des systèmes Windows CE – pour les employés ne justifiant pas de PC
très puissants.

Un autre avantage de Terminal Server réside dans la réduction importante
du coût de possession global

Téléchargez cette ressource

Checklist de protection contre les ransomwares

Checklist de protection contre les ransomwares

Comment évaluer votre niveau de protection contre les ransomwares à la périphérie du réseau, et améliorer vos défenses notamment pour la détection des ransomwares sur les terminaux, la configuration des appareils, les stratégies de sauvegarde, les opérations de délestage... Découvrez la check list complète des facteurs clés pour améliorer immédiatement la sécurité des terminaux.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT