> Tech > Tout n’a pas encore été dit sur SQL Server 2008 !

Tout n’a pas encore été dit sur SQL Server 2008 !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Lionel Billon en charge du parcours Gestion des données – décisionnel répond à quelques questions.


A qui s'adresse le parcours Gestion des données – décisionnel ?


Nous ciblons trois publics pour ce parcours. Au niveau décisionnel, on cherche à attirer les développeurs

Tout n’a pas encore été dit sur SQL Server 2008 !

ainsi que les administrateurs et les architectes de bases de données. Pour la partie technique, nous visons plus les consultants BI (Business Intelligence). Cette année, nous avons particulièrement insisté sur les utilisateurs fonctionnels. Nos sessions vont leur montrer comment utiliser l’outil Excel 2007 avec les tableurs croisés dynamiques. Nous voulons aussi leur montrer comment utiliser nos produits pour faire de l’analyse comme des prévisions de chiffres d’affaires ou des détections de groupes homogènes de clients.


Les séances que vous animez sont clairement tournées autour de SQL Server 2008. Que dire de plus par rapport aux Techdays 2008 qui avait vu le lancement du produit ?

On a décidé de maintenir des sessions de présentation générale afin de faire découvrir l’offre SQL Server à ceux qui ne connaissent pas. Ce qui change en 2009, ce sont les sessions axées sur  les nouveautés de SQL Server 2008 qui étaient en version Beta l’année dernière. En effet, beaucoup de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées et il sera intéressant pour les visiteurs de bénéficier du retour des équipes Microsoft et de nos clients. 


Quelles sont ces nouveautés ?

Parmi les nouveautés, on a une partie qui concerne Reporting Services et notamment le reporting ad hoc, à destination des utilisateurs. On va également  parler de réduction des coûts d’infrastructure avec SQL Server. Ce thème devrait intéresser nos clients, dans le contexte économique que l’on connaît actuellement.


Il y aura des parcours transverses ?

Nous avons prévu d’ajouter des parcours transverses qui seront moins techniques. Ainsi, on parlera de la gestion de la conformité ou bien de la prise en compte des gros entrepôts de données avec SQL Server 2008. Nous allons aussi animer des sessions communes avec Mathieu Bourreau autour des licences, qui est un thème méconnu. On apprendra comment coupler toutes ces nouveautés autour de la virtualisation pour réduire les coûts.


La gestion des données « on the cloud » semble être un thème important pour ce parcours ?

Les TechDays 2009 seront aussi l’occasion de parler des innovations d’infrastructures. C’est un thème qui est en train de monter que ce soit sur la partie transactionnelle que sur la partie BI. On expliquera comment les développeurs peuvent tirer parti de SQL services qui est la partie SQL « On the cloud » de Microsoft. Ce sera aussi l’occasion de parler des nouveautés à venir pour SQL Server dans les années à venir.

Quelle est la vision d’avenir de Microsoft pour la gestion de données et le décisionnel de l’entreprise ?

Dans l’avenir, nous voulons donner la possibilité aux clients de traiter leurs données en local ou bien « On the cloud ». Petit à petit, l’ensemble des services apportés par SQL Server sera virtualisé. Quel que soit le service de gestion ou de stockage, d’interrogation de données ou de décisionnel, on veut permettre à l’utilisateur d’avoir le choix entre le classique ou le virtualisé.

L’autre tendance est de donner de plus en plus d’autonomie au décisionnel et d’intégrer les services décisionnels au poste de travail de l’utilisateur, que se soit sur les aspects bureautiques classiques ou bien sûr le web avec des intégrations via SharePoint.

Au final, on note une plus forte synergie de notre outil serveur et de notre offre Office d’une part et d’autre part la mise en application de notre vision sur la gestion de données.

 

Propos recueillis pas David Julien Rahmil

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010