> Tech > Travailler à  distance avec DRDA

Travailler à  distance avec DRDA

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Pour expérimenter DRDA sur l'iSeries, le moyen le plus simple consiste à  utiliser SQL interactif. Même si votre connaissance de SQL est limitée, ce produit facilite grandement la tâche grâce à  de nombreuses invites. Pour démarrer, entrez simplement la commande STRSQL (Start SQL) à  l'invite de commande. Un écran apparaîtra

Travailler à  distance avec DRDA

avec quelques lignes vierges sur lesquelles
vous pouvez entrer une instruction
SQL ou les premiers mots-clés
d’une instruction que vous pouvez
compléter avec l’aide des invites. Un
message vous indiquera à  quelle base
de données vous êtes connecté au début.
Ce sera normalement une connexion locale à  la base de données
locale mais si, par exemple, vous aviez
correctement établi une entrée en utilisant
le nom ME RDB spécial, vous
pourriez faire une connexion « à  distance
» (c’est-à -dire DRDA) à  la base de
données locale.

Pour vous connecter au RDB, la
forme la plus simple de la commande
CONNECT est :
CONNECT TO nomrdb

avec nomrdb remplacé par votre nom
RDB. Cela doit fonctionner si le serveur
n’a pas besoin d’un mot de passe
pour se connecter à  lui. Si un mot de
passe est nécessaire, il peut provenir
de deux sources. L’une est de l’instruction
elle-même, en utilisant la forme :
CONNECT TO nomrdb
USER idutilisateur

USING motdepasse

avec vos valeurs remplaçant nomrdb,
idutilisateur et motdepasse.

L’autre moyen de fournir un ID et
mot de passe utilisateur sur une
connexion DRDA consiste à  ajouter
une entrée d’autorisation serveur sur
le système client. Utilisez la commande
ADDSVRAUTE (Add Server Authentication
Entry) pour cela. Si votre ID
utilisateur sur le serveur est TOM, le
mot de passe est X8JEN, et le nom de
la RDB à  laquelle vous voulez vous
connecter est SERVER1, la commande
permettant d’ajouter l’entrée d’autorisation
serveur correcte serait :
ADDSVRAUTE USRPRF(*CURRENT)
SERVER(SERVER1)
USRID(TOM)
PASSWORD(X8JEN)

A noter que pour que le mot de
passe soit sauvegardé dans le système,
la valeur système QRETSVRSEC (Retain
Server Security) doit être mise à  1.
Vous obtiendrez un message CPF225F
(« not all information stored ») si ce
n’est pas le cas. Il existe aussi une commande
CHGVRAUTE (Change Server
Authorization Entry) que vous pouvez
utiliser pour changer le mot de passe
ou pour l’ajouter s’il n’a pas été
conservé quand l’entrée a été ajoutée. Notez également que la valeur du paramètre
SERVER doit être en majuscules
pour des applications DRDA.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Guide PME : 5 leviers pour accélérer votre développement

Grandir, se développer et piloter la croissance sont des enjeux majeurs pour les PME qui doivent sécuriser le quotidien pour s’engager vers demain. Découvrez, dans ce Guide infographique, les différents leviers qui vous permettront de consolider durablement votre développement.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT