> Tech > UDB/400 et les autres ?

UDB/400 et les autres ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Hoffman : La V4R4 offre beaucoup de nouvelles fonctionnalités base de données, mais comment UDB/400 supporte-t-il la comparaison avec d'autres bases de données du marché ?

Milligan : Par rapport aux autres bases de données, on a pu critiquer la carence en outils de la

UDB/400 et les autres ?

base de données AS/400.
Dans ses dernières releases, Operations Navigator a beaucoup progressé. A tel
point qu’avec la V4R4, on peut effectuer la plupart des fonctions de gestion et
de maintenance de la base de données sans recourir à  un écran passif. En
outre, nous avons travaillé avec Centerfield Technology, un Business Partner de
Rochester, qui possède un kit appelé Database Essentials offrant
d’excellentes possibilités d’analyse et de réglage des performances SQL.
Munis de ces deux jeux d’outils, nous sommes très compétitifs dans le
domaine de la gestion des bases de données.

            Compte
tenu de ce que nous livrons cet automne côté serveur, le seul point faible est
l’absence d’interface SQL pour créer un trigger. Les autres bases de données
exécutent une forme propriétaire de SQL pour créer le trigger entièrement en
SQL. Quant à  nous, notre approche des triggers de bases de données repose sur
la programmation externe. Nous avons donc dans les cartons la réponse à  cette
exigence.
 

Hoffman : Il n’existe pas de standard en
matière de triggers SQL ; cela explique-t-il le problème ? 

Anderson : Il existe un standard entièrement
nouveau qui, dans sa phase d’ébauche s’appelait SQL3. Comme le précédent
standard a été publié en 1992, voilà  sept ans qu’on travaille à  l’élaboration
du nouveau. Les documents finaux devraient être disponibles dans quelques
semaines. Le nouveau standard comprend une définition des triggers utilisant
SQL ; mais, les triggers ne sont pas obligatoires dans le jeu minimal. Un
nouveau niveau de standard, appelé Core, constitue un niveau minimal que tous
les fournisseurs de bases de données doivent adopter. Bien que les triggers SQL
ne se trouvent pas dans Core, nous avons encore l’intention de fournir, dans
une future release, un support de trigger SQL conforme au standard. Il
n’existe pas dans le monde à  l’heure actuelle un standard de base de données
comparable à  Core. Mais IBM est l’un de ceux, sinon celui, qui se rapproche
le plus de ces exigences. Nous avons ajouté tout le support UDF et UDT que nous
livrerons dans les prochains mois, ainsi que plusieurs autres fonctions
critiques, comme des expressions de tables communes. Soit beaucoup plus que le
dernier niveau minimal de standard requis. 

Hoffman : Quand estimez-vous qu’UDB/400
ainsi que les autres bases de données seront conformes au standard Core ? 

Anderson : IBM, tout particulièrement
avec la famille DB2, garde le standard Core en point de mire. Et je suppose que
Microsoft et Oracle s’y intéressent aussi beaucoup. A mon avis, ces trois ténors
des bases de données auront atteint le niveau de standard Core dans un an ou
deux. 

Hoffman : Est-ce qu’UDB/400 possède
toutes les fonctionnalités des autres offres UDB d’IBM ? 

Milligan : A l’heure actuelle, il existe
encore trois DB2 UDB différents, chacun visant à  satisfaire sa propre catégorie
de clients. Cette diversité explique qu’il n’existe pas vraiment de niveau
maître d’UDB DB2. Comme les trois partagent la syntaxe SQL, quand chaque équipe
de développement DB2 livre une fonction, elle est, dans la mesure du possible,
identique pour tous les DB2. Mais un DB2 n’offre pas forcément les mêmes
fonctionnalités SQL qu’une autre. Ainsi, les autres développeurs d’UDB DB2
travaillent sur le langage de procédures cataloguées SQL que nous avons livré
en V4R2. D’un autre côté, UDB DB2 pour NT peut supporter des procédures
cataloguées Java et nous n’avons pas encore cela sur l’AS/400. On voit donc
qu’il est compliqué de comparer tous les DB2. 

Anderson : Nous avançons tous dans
la même direction, mais avec un calendrier légèrement différent. Ainsi, nous
livrerons le support des datalinks à  la fin de cette année (disponible depuis
le 29/10 NDLR) avec le reste de notre support relationnel objet pour l’AS/400.
UDB DB2 pour NT vient juste de livrer ce support. Parfois, nous n’avons que
quelques mois d’écart, mais on peut s’attendre à  quelque décalage, en
raison des calendriers des différentes releases et des desiderata de nos différentes
catégories de clients. Dans l’univers AS/400, nous allons nous concentrer
davantage sur certaines fonctions tout simplement parce que nos clients nous le
demandent.


Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT