> Tech > Un outil de sauvegarde et de récupération NTBackup

Un outil de sauvegarde et de récupération NTBackup

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

  Si votre système rencontre un problème plus coriace, telle une défaillance disque ou une infection virale aggravée, les nouveaux utilitaires précédemment cités ne vous offriront pas de grands secours et, dans ce cas, les bonnes vieilles méthodes de sauvegarde et de restauration seront de rigueur. Dans ce domaine, Windows XP

Un outil de sauvegarde et de récupération NTBackup

n’apporte pas vraiment de nouvelles valeurs ajoutées, mais il est vrai que Microsoft n’a jamais vraiment voulu affronter les grands noms de la sauvegarde/restauration que peuvent être Veritas, Legato, ou autres Computer Associates.

  NTBackup présente par ailleurs un nouveau processus, la Récupération Automatisée de Système (ASR – « Automated System Recovery) », qui a pour but de sauvegarder et de remettre en fonction votre système quel que soit le problème rencontré. L’ASR permet de sauvegarder de façon simplifiée toutes les applications présentes, les fichiers de démarrage, et l’Etat Système (« System State », terme introduit avec Windows 2000, et comprenant les informations de comptes utilisateurs, les configurations des disques, le Registre, les paramètres réseaux, vidéo, applicatifs …), bref, tout sauf les documents personnels qui nécessitent quant à  eux une sauvegarde dédiée.

  Concrètement, l’utilisation de l’outil l’ASR s’effectue comme suit pour ce qui est du processus de sauvegarde :
1/ Lancer l’utilitaire de sauvegarde présent dans les Outils Systèmes, préciser ensuite le mode avancé si on vous le demande, et cliquer sur l’Assistant de Récupération Automatisée de Système
2/ Cliquer sur Suivant, puis préciser l’emplacement du fichier de sauvegarde (dont l’extension est .bkf), puis cliquer sur Terminer. La création du fichier peut ensuite être assez longue, mais vous pouvez de toute façon continuer à  travailler normalement grâce au système « Shadow Copy » vu précédemment.
3/ Une fois terminé, la création d’une disquette ASR vous sera proposée, elle sera à  conserver précieusement.

  De même, et donc en cas de problèmes majeurs, l’utilisation de l’outil l’ASR s’effectue comme suit pour ce qui est du processus de restauration :
1/ Amorcer votre système en ayant au préalable insérer votre CD d’installation de Windows XP (qui doit donc toujours être à  portée de main)
2/ Presser sur la touche F2 lorsque cela vous l’est proposé dans la phase d’installation
3/ Insérer votre disquette ASR et suivez les instructions qui vous indiqueront ensuite de préciser l’emplacement du fichier .bkf créé au préalable.
4/ Redémarrer. C’est fini. Votre système revient ainsi dans l’état stable que vous aviez sauvegardé. Pour ceux qui ont l’habitude de restaurer des systèmes NT4 ou Windows 2000, le processus d’utilisation de l’ASR ne représente comme on vient de le voir rien de révolutionnaire. Son avantage est uniquement lié à  sa simplification très assistée, nul besoin par exemple de connaître les différences entre les archaïques disquettes de démarrage, disquettes d’installation, et disquette de Réparation d’Urgence ERD. On se prête même à  rêver de nommer les utilisateurs responsables de la restauration de leur machines.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010