> Tech > Une application pratique

Une application pratique

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Voyons une application pratique d'une règle qui invoque un script Outlook VBA. Supposons que vous préfériez ne pas recevoir ou envoyer de messages mail HTML. Peut-être craignez-vous que quelques failles non encore détectées dans Microsoft Internet Explorer (IE) - qui fournit les composants permettant d'afficher les messages HTML dans Outlook

– ne laissent pénétrer un
virus dans votre système. Ou peut-être
n’aimez-vous pas simplement l’overhead
qu’entraîne l’envoi de messages
HTML, supérieur à  celui de messages
en texte ordinaire, et n’aimez-vous pas
que des images contenant des liens
vers Internet déclenchent votre
connexion commutée. Vous avez déjà 
défini le format de messages par défaut
en texte ordinaire.

Le code du listing 1 fournit une
sous-routine utilisable avec une règle
pour convertir tous les messages
HTML entrants en texte ordinaire. La
propriété BodyFormat que la sous-routine
ConvertHTMLToDefault utilise est
nouvelle dans Outlook 2002. Les versions
antérieures d’Outlook ne procurent
pas un moyen simple de convertir
un message en texte ordinaire.
Pour créer la règle qui utilise la
sous-routine, procédez ainsi :

1. Cliquez sur Tools, Rules Wizard.

2. Dans la première boîte de dialogue
Rules Wizard, cliquez sur New.

3. Sélectionnez Start from a blank rule,
puis sélectionnez Check messages
when they arrive ; cliquez sur Next.

4. Dans la liste What condition(s) do
you want to check ?, sélectionnez les
conditions à  appliquer à  cette règle.
Si vous voulez convertir tous les
messages HTML entrants en texte
ordinaire, cliquez sur Next sans fixer
aucune condition et répondez par
Yes quand Outlook demande si vous
voulez que la règle s’applique à 
chaque message reçu.

5. Dans la liste What do you want to do
with the message ?, sélectionnez run
a script.

6. Dans la boîte Rule description en bas
de la boîte de dialogue Rules Wizard,
cliquez sur les mots soulignés a script.

7. Dans la boîte de dialogue
SelectScript, sélectionnez Project1.
ConvertHTML.ToDefault, puis cliquez
sur OK.

8. Cliquez sur Next puis ajoutez
d’éventuelles exceptions à  la règle
(par exemple, des listes de mailing
que vous préférez recevoir en format
HTML). Cliquez à  nouveau sur
Next.

9. Donnez un nom à  la règle puis cliquez
sur Finish. Cliquez sur OK pour
fermer le Rules Wizard.
Chaque fois qu’un message HTML
arrivera, la règle le convertira en format
de texte ordinaire.

L’utilisation de la propriété
BodyFormat pour forcer un message
en texte ordinaire présente un problème
: la propriété ne traite pas bien
les images imbriquées. Si un message
HTML inclut une image imbriquée, le
message en texte ordinaire converti ne
montre pas l’image comme attachement,
même si une vérification de la
collection Attachments et de la taille du
fichier pour le message, indique que
l’image est encore attachée. Cette limitation
signifie non seulement que vous
risquez de louper la superbe photo du
pique-nique de la société, mais que
l’image imbriquée de 100 Ko occupe
de l’espace dans votre boîte à  lettres.
Pour régler ces deux problèmes, la
sous-routine
ConvertHTMLToDefaultWithAtts du listing
2 sauvegarde les éventuels attachements
d’images imbriquées dans le
système de fichiers, puis les supprime
du message. La fonction ValidFile-
Name() de la sous-routine garantit
que le nom du fichier respecte les règles
Windows en matière de longueur de
nom de fichier et de caractères exclus.
La sous-routine ConvertHTMLTo
DefaultWithAtts construit une liste de
fichiers attachés que la sous-routine
supprime et ajoute la liste au message
converti sous forme d’hyperliens cliquables,
afin que vous puissiez facilement
ouvrir les attachements sauvegardés.
Vous pouvez utiliser les
techniques de la sous-routine
ConvertHTMLToDefaultWithAtts pour
construire d’autres règles VBA qui traitent
les attachements de fichiers.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010