> Tech > Une place pour chaque chose

Une place pour chaque chose

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

L'organisation des fichiers (le code source, par exemple) dans WDSc est logique mais pas intuitive. Le plus grand groupage que WDSc utilise est un workspace ; le workspace est mis en oeuvre comme un répertoire et automatiquement sauvegardé quand on ferme WDSc. Le concept workspace permet à  WDSc de restaurer

Une place pour chaque chose

votre environnement
de travail. Vous remarquerez
que si vous fermez WDSc et si
vous le réouvrez ensuite, les mêmes fenêtres
et fichiers seront réouverts. Une
exception toutefois, les connexions
aux systèmes distants, comme l’iSeries,
qu’il faut rétablir.
Au début, vous utiliserez probablement
un seul workspace pour tout
votre travail de développement, mais
le nombre de fichiers allant croissant,
vous pourrez créer des workspaces
multiples pour organiser votre travail.
Un peu comme vous pourriez créer
des bibliothèques de développement
séparées sur l’iSeries. Pour de bonnes performances, il vaut mieux que le
workspace soit petit.
Avec WDSc 4.0, vous devez changer
la manière dont vous invoquez le
produit pour changer le workspace.
Pour cela, un moyen simple consiste à 
modifier le répertoire « Start in » dans
le panneau Properties du raccourci
Windows pour WDSc (figure 3). Pour la
version 5.0 de WDSc, vous serez invité
à  fournir le nom du workspace à 
chaque démarrage du programme.
Dans le workspace, WDSc organise
tout en projets, lesquels sont mis en
oeuvre comme des sous-répertoires
dans le répertoire workspace. Pour
créer un nouveau projet, choisissez
New puis Project dans le menu déroulant
File ; un wizard vous guide au fil du
processus. Certains genres de projets
(WebFacing, Java, par exemple) ont
des wizards spécialisés ; d’autres types
de composants, comme des documents
XML, sont stockés dans des projets
« Simple ».
Vous pouvez avoir un ou plusieurs
fichiers dans chaque projet. Ces fichiers
peuvent être très divers : des fichiers
classe Java compilés, des scripts
SQL, des images, des documents
HTML. Tout cela existe dans le workspace
WDSc. Pour travailler avec des fichiers
stockés ailleurs sur le PC, vous
devez importer les fichiers dans WDSc
en sélectionnant Import dans le menu
File. Pour transférer des fichiers hors
de WDSc et les packager pour distribution,
choisissez Export dans le menu
File. Vous serez ensuite invité à  choisir
le wizard d’exportation adéquat (figure
4).
Avec la perspective RSE, vous pouvez
traiter directement le code stocké
sur un système distant, comme
l’iSeries. Vous pouvez aussi utiliser la
perspective RSE pour travailler avec
des fichiers stockés ailleurs sur le PC
(pas dans le workspace WDSc) ou sur
tout autre système distant. A l’inverse,
si vous voulez copier du code à  partir
de l’iSeries pour effectuer un développement
déconnecté, vous pouvez importer
le code source dans un projet
iSeries puis, ultérieurement, « repousser
» le code sur l’iSeries.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010