> Tech > Une productivité et des performances décuplées (suite)

Une productivité et des performances décuplées (suite)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Incorporation de code JavaScript de base dans un rapport.
Vous ne trouverez cette astuce dans aucune documentation Microsoft, mais quelques lignes de code JavaScript peuvent améliorer l’interactivité des rapports. Le recours à l’expression ="javascript :history.back()" dans une zone de texte fournit, par exemple, un bouton de retour (Back)

Une productivité et des performances décuplées (suite)

bien pratique et ="javascript : void.(window.open (‘url’))" vous permet d’ouvrir un lien sans quitter un rapport.

Mise en oeuvre des images dynamiques pour un effet de tableau de bord.
Les consommateurs de rapports adorent les rapports pleins de couleur et l’inclusion d’images constitue un excellent moyen d’ajouter du clinquant à un rapport et de mettre en valeur ses valeurs importantes. La présentation conditionnelle d’images, par exemple un feu rouge pour une valeur hors plage ou une coche signalant une valeur conforme ou supérieure aux attentes, constitue une très bonne approche pour la communication d’informations aux utilisateurs et pour conférer un aspect « tableau de bord » au rapport. Vous pouvez afficher ou masquer de manière conditionnelle une image en employant des expressions pour la propriété Visibility : Hidden.

Affichage de valeurs de paramètre sélectionnées dans l’en-tête de rapport.
Si vous avez déjà examiné un rapport après l’avoir exporté au format PDF (ou vers un autre format de rendu), vous savez combien il est important d’afficher certaines valeurs de paramètre dans l’en-tête. S’il ne peut afficher les sélections de paramètres intégrées ou personnalisées, le consommateur d’un rapport n’aura aucune idée des paramètres utilisés lors de l’exécution de ce dernier. Vous pouvez éviter bien des migraines aux utilisateurs en plaçant des expressions (telles que =Parameters!Multi ParamName.Value, ", ") dans quelques zones de texte de l’en-tête de la page, afin d’indiquer quelles valeurs de paramètres de rapport à sélection multiple ont été choisies lors de l’exécution du rapport.

Utilisation du groupement dynamique pour le contrôle.
Bien que les expressions ne permettent pas de tout contrôler sur un rapport, elles peuvent servir à contrôler le groupement. Dans certains cas, vous pouvez même éviter d’écrire un rapport supplémentaire en employant un groupement basé sur des expressions. Par exemple, il est possible d’utiliser des expressions pour concevoir un rapport qui effectue un groupement sur Region et permet aux utilisateurs de réaliser une exploration détaillée sur la valeur d’une région spécifique. Vous pouvez reprendre la même technique de conception pour ensuite donner aux utilisateurs la possibilité d’effectuer une exploration détaillée sur des valeurs concernant des sites spécifiques de la région en question. Il suffit de créer un paramètre intitulé GeoGroup et de lui attribuer des valeurs uniques telles que RegionID et SiteID, comme l’illustre la figure 4. Dans la région de données, définissez l’expression =Fields(Parameters!Geo Group.Value).Value pour votre groupement, comme le montre la figure 5. Désormais, le groupement de la région de données repose sur des paramètres, apportant ainsi une dose de réutilisabilité et de flexibilité aux rapports.

Utilisation avancée des contrôles ReportViewer.
De nombreuses implémentations SSRS ne dépassent pas le stade du déploiement d’un rapport sur le Web et de l’attribution d’une URL aux utilisateurs pour y accéder. Mais pour les développeurs qui souhaitent créer une sélection de paramètres personnalisée ou intégrer des rapports dans une application existante, les contrôles ReportViewer de Visual Studio 2005 constituent un bon point de départ. Il existe deux contrôles ReportViewer distribuables gratuitement : un pour les applications Web et un pour les applications Windows. Vous pouvez les configurer afin qu’ils s’exécutent en mode distant (auquel cas les rapports sont récupérés et affichés à partir d’un serveur de rapports) ou en mode local (dans ce cas, le rapport est traité sur la base d’un fichier .rdlc déployé directement sur le poste client). Une fonctionnalité avancée des contrôles ReportViewer est la possibilité d’employer les propriétés DataTable ou public sur des objets énumérables tels que la source de données (DataSource) du rapport. Pour plus d’informations sur les contrôles ReportViewer, allez à l’adresse http://www.gotreportviewer.com

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cloud hybride : 4 Stratégies de réussite

Cloud hybride : 4 Stratégies de réussite

Que vous souhaitiez développer ou renforcer votre approche du Cloud hybride, évaluer les meilleures options ou encore enrichir votre processus de prise de décision, découvrez dans ce Guide, 4 stratégies de Cloud hybride alignées avec vos objectifs business & technologiques.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010