> Tech > Utilisation de nouveaux types de colonne

Utilisation de nouveaux types de colonne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Je peux aussi utiliser les autres nouveaux types de colonnes de la V4R4 (Binary Large Object (BLOB), Single-byte Character Large Object (CLOB), Double-byte Character Large Object (DBCLOB) et datalink) pour définir les colonnes dans la nouvelle table Employee_data de l'application Corporate Data. Pour ajouter les colonnes Resume, Photo et Transcript,

Utilisation de nouveaux types de colonne

j’entre une nouvelle colonne dans la boîte de dialogue
New Table – Employee_data pour chaque colonne et je clique sur Insert, tape le
nom de la colonne et fais défiler la liste pour trouver le type de colonne approprié
comme je l’ai fait quand j’ai ajouté la colonne EMPNO à  la table Employee_data.
La figure 7 montre que pour Resume, je choisis le type CLOB car il est à  base
de texte (et par conséquent supporte le type de données que contiendra la colonne
Resume). Je répète ces étapes pour Photo en utilisant le type BLOB et Transcript
en utilisant le type datalink. L’adjonction de ces nouveaux types de colonnes
permet de stocker des documents texte dépassant 32 Ko dans la base de données,
et des éléments graphiques, photo et sonores.

Ces nouveaux types de colonnes permettent de stocker des documents texte
dépassant 32 Ko et des éléments graphiques, photo et sonores

Dans la boîte de dialogue New Table, je peux aussi ajouter d’autres objets à  associer
à  cette table au moment de la création, comme des clés primaires et étrangères
pour l’intégrité référentielle, des clés uniques, des index, des triggers et des
contraintes de contrôle, en cliquant sur l’onglet approprié. Je peux aussi choisir
d’ajouter des objets une fois la table créée, en sélectionnant les propriétés
de celle-ci. Après avoir défini les colonnes, je clique sur OK et OpNav crée la
table en rafraîchissant automatiquement la liste d’objets pour la library CORPDATA.
Je peux désormais travailler dans OpNav
avec la table Employee_data que je viens de créer. En créant la table Employee_data
dans OpNav, j’évite de coder la syntaxe SQL suivante :

CREATE TABLE
CORPDATA.EMPLOYEE_DATA (
EMPNO CORPDATA.EMPNUM,
RESUME CLOB(1M),
PHOTO BLOB(8M),
TRANSCRIPT DATALINK(200));

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010