> Tech > Utiliser Qchain

Utiliser Qchain

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Microsoft a présenté Qchain en 2001. Cet utilitaire, qui fonctionne avec Windows 2000 et Windows NT, vous permet de chaîner des correctifs (c'est-à -dire, d'installer des correctifs multiples un après l'autre sans réinitialisation intermédiaire). Auparavant, le chaînage était difficile parce qu'il fallait installer les correctifs dans un certain ordre afin que

la procédure de mise à  jour n’écrase pas les
nouveaux fichiers système par des versions antérieures. Le problème du
chaînage était que le dernier correctif appliqué « gagnait ». Pour régler
ce problème, Qchain gère le processus de remplacement des fichiers en
enregistrant les fichiers dans la file d’attente Pending File Rename du
registre. Qchain analyse le contenu de la sous-clé Pending File Rename
et n’applique que la version la plus courante des fichiers de tous les
patches appliqués.

Le listing A contient un exemple de code qui illustre la manière d’utiliser
Qchain dans un script pour déployer des hotfixes. Les trois premières
lignes de ce script appliquent trois correctifs. Le commutateur -z
applique le correctif sans réinitialiser ; -n applique le correctif en
mode sans surveillance, sans intervention administrative ;
et -q applique le correctif en mode discret, en cachant les actions d’extraction
et de copie qui se déroulent. Si vous appliquez des patches
manuellement, vous souhaiterez peut-être écarter le commutateur -q
pour suivre la progression du correctif.

La quatrième ligne du script exécute Qchain et spécifie un fichier dans
lequel sont journalisés les résultats de Qchain. L’exemple de code met
le fichier log dans le répertoire Logs sur un serveur nommé Fschicago
et spécifie un nom de fichier unique fondé sur le nom de l’ordinateur et
sur la date d’exécution du script. Comme il est probable que vous exécuterez
Qchain à  une date ultérieure, un nom de log unique vous
empêche d’écraser les logs plus anciens. Enfin, l’utilitaire Shutdown
(provenant du Microsoft Windows 2000 Server Resource Kit ou du
Microsoft Windows NT Server Resource Kit) effectue une réinitialisation
locale sur la machine en utilisant les commutateurs /l et /r. Le commutateur
/l effectue un logoff ; le commutateur /r effectue une fermeture
en bon ordre et un redémarrage.

Listing A : Exemple de code pour chaîner des déploiements de Hotfix

Q296185_W2K_SP3_x86_en.EXE -z -m -q
Q285851_W2K_SP3_x86_en.EXE -z -m -q
Q285156_W2K_SP3_x86_en.EXE -z -m -q
qchain \\fschicago\logs\%computername%_qchainlog_à˜6à˜1à˜1.txt
shutdown /l /r

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010