> Tech > Le ver Crisis attaque les environnements Mac, Windows et VMware

Le ver Crisis attaque les environnements Mac, Windows et VMware

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 23 août 2012
email

C’est le super-malware de la rentrée. Le trojan Crisis, découvert durant l’été, semblait cibler les machines Mac OS X en version 10.6 et 10.7.

Le ver Crisis attaque les environnements Mac, Windows et VMware

De quoi semer un vent de panique dans le monde Apple, globalement peu inquiété par les virus. Diffusé sous la forme d’une archive Java nommée AdobeFlashPlayer.jar et soi-disant certifiée par VeriSign, Crisis peut accéder aux applications Adium, Firefox, MSN Messenger for Mac et Skype.

(((IMG5643)))
La notification incitant l’utilisateur à autoriser le lancement du programme.
(Source : Kaspersky)

Tous les grands éditeurs d’antivirus se sont penchés sur la question pendant le mois d’août et il en ressort que Crisis ne se limiterait finalement pas aux Mac mais toucherait aussi bien les systèmes Windows et Windows Mobile ainsi que les machines virtuels VMware. Selon l’analyse de Symantec, le fichier .JAR contient en réalité deux exécutables, un pour Mac et un pour Windows.

L’infection de VMs, prochain « bon en avant » des hackers

En environnement Windows, le ver se propage de trois façons. La première, assez classique, consiste à installer un fichier autorun.inf sur un stockage amovible, comme une clé USB, pour s’étendre à d’autres machines. Le virus W32.Crisis peut également s’étendre sur un appareil Windows Mobile connecté à l’ordinateur.

(((IMG5644)))
Les différents modes de propagation du virus. (Source : Symantec)

Là où l’infection devient plus étonnante, c’est par sa capacité à toucher aussi les machines virtuelles. Crisis recherche les images VMware et se copie dessus en utilisant l’outil VMware Player, qui permet d’utiliser plusieurs OS différents simultanément. « Il s’agit peut-être du premier malware à essayer de se propager sur une machine virtuelle, indique Takashi Katsuki, chercheur chez Symantec. La plupart des menaces s’arrêtent d’elles-mêmes lorsqu’elles trouvent une application de surveillance de machine virtuelle, comme VMware, pour éviter d’être analysées. Cela pourrait donc être le prochain bond en avant pour les développeurs de malwares ».

Téléchargez gratuitement cette ressource

L’optimisation réseau en 6 atouts clés

L’optimisation réseau en 6 atouts clés

Quelles sont les 6 atouts clés d'un réseau 100% cloud, évolutif et sécurisé ? Faites évoluer vos solutions IT d'entreprise, bénéficiez d’une infographie exclusive pour activer ces nouvelles solutions technologiques.

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 23 août 2012