> Tech > Vérifications AIX

Vérifications AIX

Tech - Par iTPro - Publié le 01 juillet 2014
email

Voyons maintenant plus en détail toutes les catégories qui sont vérifiées pour chaque plate-forme. En commençant par AIX.

Vérifications AIX

• Runtime Authentication : Vérifie que l’utilisateur exécutant le Pre-Installation Utility a des privilèges administratifs/racine, nécessaires pour installer Systems Director.

• OS Compatibility : Vérifie que cette version du système exploitation est supportée.

• Host Architecture : Vérifie si ce serveur est 32-bit ou 64-bit. Pour AIX c’est évident, mais pour Linux et Windows cela aide à choisir le bon.

• Disk Space Available : Vérifie l’espace disque. Pour le serveur 6.2.1, les exigences de disque pour AIX sont /opt/ibm: 4 Go, /var/opt: 220 Mo, /usr: 215 Mo, /tmp: 1 Go. Pour le Common Agent, les exigences sont /opt/ibm 320 Mo, /var/opt 250 Mo. Pour l’agent plate-forme, les exigences sont /opt/ibm 100 Mo, /var/opt 250 Mo. L’outil montre ensuite ce qui est actuellement sur le serveur. Dans mon exemple, il montre 1098637312 disponible sur /var/opt/tivoli/ep;7881105408 disponible sur /opt/ibm.

• Memory Available : Vérifie qu’il y a assez de mémoire. Le serveur Systems Director a besoin de 2 Go, le Common Agent demande 512 Mo, et l’agent plate-forme demande 512 Mo.

• Software Required : Vérifie si le logiciel requis est installé avant Systems Director, dans le cas présent, openssl.base 0.9.8.4 ; et si SSH est installé, l’utilitaire vérifie que openssh.base.server est au moins au niveau 4.5.0.5301.

• Port Availability : Vérifie que tous les ports requis sont disponibles. Dans cet exemple, le lien Learn More montre tous les ports utilisables.

• Promotion Validity : Indique simplement que si vous voulez installer 6.2.1, vous devez d’abord installer 6.2.0 puis faire une mise à niveau.

• Migration Information : Vérifie s’il y a un serveur Systems Director 6.1.2 actif, et si oui, quelles sont les informations de migration nécessaires pour faire passer les données à la nouvelle release.

• User Name Check : Vérifie que l’ID utilisateur employé ne contient aucun caractère spécial, car cette identification servira dans Systems Director pour beaucoup de fonctions d’identification et de contrôle d’accès.

• Paging Size Check : Vérifie qu’AIX est configuré avec  une bonne taille de pagination. Le minimum est de 3 Go. Dans mon exemple, elle a indiqué la configuration actuelle : “Info: 13.00 GB available on system.” (Info : 13 Go disponibles sur le système).

• File Size Limit Check : AIX adopte par défaut une limite basse de taille de fichier. Cette valeur doit être définie correctement dans deux cas : le téléchargement du package Systems Director install ou l’utilisation d’Update Manager pour mettre à jour les systèmes gérés. Faute de quoi, les téléchargements échoueront. Pour ulimit –f, unlimited est recommandé.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 01 juillet 2014