> Tech > Vers la renaissance des référentiels ?

Vers la renaissance des référentiels ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le marché actuel des référentiels est restreint et guère dynamique. Il semblerait que la plupart des administrateurs ne soient guère intéressés par les référentiels puisque le forum de Microsoft sur le sujet (http://msnews.microsoft.com)ne comportait qu'une vingtaine d'inscriptions à  la fin janvier.Quelles sont les raisons du succès limité du

référentiel d’entreprise ?
Pour commencer, les référentiels d’entreprise utilisent des formats propriétaires
et n’assurent que des fonctions de synchronisation limitées.

Deuxièmement, ils ne fournissent pas toutes les métadonnées dont les administrateurs
et les utilisateurs finaux ont besoin et, de plus, celles-ci ne sont pas dans
les formats voulus par les utilisateurs.

Troisièmement les référentiels sont chers à  créer et à  maintenir.

Quatrièmement ils ne sont pas facilement évolutifs ; ils nécessitent une installation
 » tout ou rien « . Enfin, les référentiels centralisés ne peuvent pas totalement
satisfaire les besoins des environnements distribués.

Pourtant les administrateurs sont de plus en plus nombreux à  s’y intéresser, notamment
en raison du rôle que joue la technologie du référentiel dans les domaines en
pleine expansion que sont le data warehouse et les applications OLAP (online analytical
processing). Celle-ci permet, en effet, de stocker des informations sur les données
sources d’un data warehouse ou d’un serveur OLAP et sur les règles d’extraction,
de nettoyage et d’agrégation associées à  la création et à  la maintenance d’un
data warehouse ou d’une base de données OLAP.
Jusqu’ici les éditeurs d’outils de data warehouse ont créé des référentiels propriétaires
pour stocker et gérer les données de leurs applications. C’est le cas, notamment,
des leaders du secteur comme Evolutionary Technologies International (ETI – http://www.evtech.com)
; Prism Solution, racheté par Ardent Software (http://www.ardentsoftware.com)
à  la fin de 1998 ; et Carleton (http://www.carleton.com),
qui ont développé des référentiels pour supporter leurs produits de data warehouse.
Certains d’entre eux permettent aux utilisateurs finaux d’informations de naviguer
dans les données, mais d’autres s’adressent uniquement aux administrateurs du
système et réservent l’accès au référentiel à  la Direction informatique.

Le regain d’intérêt pour le développement d’applications basées sur les composants
contribue à  la renaissance des référentiels

D’autres facteurs contribuent également à  la renaissance des référentiels, notamment
le regain d’intérêt pour les composants et le développement d’applications basées
sur les composants. Les référentiels sont des structures logiques permettant de
faire le suivi des composants distribués et de promouvoir la réutilisabilité des
composants.
Si les développeurs stockent leurs composants dans le référentiel, d’autres peuvent
les utiliser dans d’autres projets. Un autre facteur d’intérêt pour la technologie
des référentiels réside dans son potentiel pour aider à  remédier au problème du
passage à  l’An 2000. Et le fait que Microsoft ait lancé Microsoft Repository les
a remis au goût du jour.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

À l’heure où les talents du numérique sont rares et difficiles à séduire, comment bénéficier des meilleures compétences en infrastructure Cloud ou en cybersécurité pour gagner en agilité et en cyber-résilience ? Découvrez le Guide des Services managés dédiés aux PME.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010