> Tech > Voyons cela de plus près

Voyons cela de plus près

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

WebFacing génère de nombreux objets de type Web qui collaborent pour produire la BUI de votre application. Voici la liste des principaux types de composants produits par l'outil WebFacing et leur rôle en bref :

  • Documents HTML : Deux fichiers HTML sont créés : l'un pour la page d'entrée

Voyons cela de plus près

principale vers l’application
(index.html) et l’autre pour la page logon iSeries (logon.
html).

  • JSP (Java Server Pages) : Les JSP contiennent les tags HTML
    et JSP qui rendent l’équivalent navigateur de vos panneaux
    5250 et sont les mécanismes qui fournissent le contenu de
    page navigateur dynamique. Une JSP est générée pour
    chaque format d’enregistrement d’affichage 5250. Les JSP
    résident dans les fichiers se terminant par l’extension .jsp.

  • Fichiers XML : WebFacing crée plusieurs types de fichiers
    XML. Un type contient le champ entrée/sortie, les indicateurs,
    et les clés de commande (les variables utilisées pour
    transmettre de l’information entre le fichier écran et son
    programme de contrôle). Un fichier XML est créé pour
    chaque format d’enregistrement d’affichage 5250. Ces fichiers
    XML de format d’enregistrement sont packagés
    dans un fichier JAR (Java archive) nommé DDSGeneratedData.
    jar. Pour examiner les fichiers XML, ouvrez le fichier
    DDSGeneratedData.jar avec un outil comme WinZip
    puis ouvrez les fichiers XML qui s’y trouvent. Les fichiers
    XML finissent par une extension .xml.
  • Un autre type de fichier XML inclut le fichier descripteur
    de déploiement d’application (web.xml). Ce fichier descripteur
    contient l’information de configuration applicative dont
    le serveur d’application Web a besoin pour exécuter l’application.

    • Fichiers JavaScript : Ces fichiers fournissent les fonctions
      côté client à  l’application, comme les contrôles de champs
      DDS (par exemple, entrée obligatoire, remplissage obligatoire)
      et certaines fonctions de validation de base, comme
      la validation de la date et la fourchette des valeurs d’entrée.
      Vous trouverez ces fonctions JavaScript côté client spéciales
      dans le fichier webface.js ; les messages système associés
      aux fonctions JavaScript que nous venons de décrire
      se trouvent dans le fichier messages.js. Les fichiers
      JavaScript finissent par une extension .js.

    • CSS (Cascading Style Sheets) : Le formatage (style de police, taille de police, couleurs de fond) d’une application
      Webfaced n’est pas stocké dans les fichiers JSP. Les propriétés
      de formatage sont plutôt stockées dans les fichiers
      CSS. CSS permet de définir le formatage dans un endroit et de réutiliser le format ailleurs. Un
      changement au CSS qu’une application
      Webfaced utilise, affecte toutes
      les JSP qui référencent le CSS. Il en
      résulte un aspect homogène dans
      toute l’application.

    • Fichiers de propriétés : WebFacing
      génère plusieurs fichiers de propriétés
      qui incluent des informations de
      configuration, comme les mappings
      d’objets de fichiers écran (DSPFObjectMapping.
      properties) et un
      fichier (rtmessage.properties) qui
      stocke les messages d’exécution
      WebFacing, le texte par défaut pour
      les touches de fonction, et les
      chaînes de page logon. Vous pouvez
      modifier ces propriétés à  l’aide d’un
      simple éditeur de texte.

    • Fichiers JAR : Ces fichiers contiennent
      des collections d’objets applicatifs.
      Le fichier JAR le plus important
      généré par WebFacing est WFRun.jar,
      qui fournit les classes runtime qui
      servent à  exécuter une application
      Webfaced. Un autre fichier JAR important
      est le fichier DDSGeneratedData.
      jar mentionné précédemment:
      il contient les documents XML
      qui représentent l’I/O des enregistrements
      d’affichage 5250 de l’application.

    On le voit, WebFacing génère de
    nombreux types de composants. Il
    vous semble peut-être que ce processus
    produit beaucoup d’objets par rapport
    à  un fichier écran 5250 unique.
    Bien sûr, mais appréciez le fait que l’application
    est maintenant entièrement
    qualifiée pour le Web et que tout le
    monde peut l’utiliser. De plus, Web-
    Facing crée ces composants automatiquement.

    Téléchargez gratuitement cette ressource

    Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

    Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

    Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

    Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010