> Tech > Zones inversées

Zones inversées

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Ces zones sont gérées en grande partie de la même manière que les zones directes. Comme indiqué précédemment, les zones inversées sont facultatives du point de vue d’Exchange. Néanmoins, elles doivent être configurées correctement, au cas où elles viendraient à être employées. Si vous avez une zone inversée, vérifiez que

Zones inversées

chaque serveur Exchange possède un enregistrement PTR, que celui-ci ne présente aucune valeur TTL anormale et qu’il est valide. En outre, évitez l’emploi des noms canoniques (CNAME) avec les enregistrements PTR. Les raisons de ces recommandations sont similaires à celles applicables aux zones directes.

Toutefois, comme la zone inversée est facultative, ces recommandations concernent plus l’exactitude des données et les performances du serveur DNS que la prévention des problèmes spécifiques à Exchange. Comme pour les zones directes, le dépannage des zones inversées impose d’examiner l’enregistrement NS. Le fait de connaître les serveurs censés faire autorité pour la zone est important.

Commencez par vérifier que les serveurs appropriés sont affectés en tant que serveurs NS, puis évaluez les enregistrements individuels selon les besoins. Vous pouvez reprendre les techniques employées pour les zones directes afin de valider ces enregistrements. Commencez au niveau de l’outil d’administration de DNS (dnsmgmt.msc).

Si vous préférez utiliser Nslookup sur la ligne de commande, n’oubliez pas de définir PTR au lieu de A pour querytype et utilisez l’adresse IP plutôt que le nom du serveur comme cible de la recherche inversée. Par exemple, la saisie de nslookup -querytype=PTR 10.1.0.100 dns1.mycompa ny.com sur la ligne de commande effectue une recherche inversée de l’adresse IP 10.1.0.100 sur le serveur DNS dns1.mycompany.com.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010