> Net
Microsoft BizTalk Server, fer de lance dans SQL Server

Microsoft BizTalk Server, fer de lance dans SQL Server

La vision Middleware de Microsoft, sous l’œil de Sriram Balasubramanian, Responsable R&D Biztalk Server, était exposée au Centre de Conférence de Microsoft. Retour sur la Roadmap produit de l’année 2010.

JMBruneau, SCC, Limagrain, SEB, Dekra... Tous étaient conviés chez Microsoft, à Issy-les-Moulineaux, pour le Business Integration Roadshow, en vue de présenter la plateforme Applicative Microsoft et spécifiquement BizTalk Server 2009. 

Lire l'article
Actus SQL semaine 45

Actus SQL semaine 45

Nouvel ouvrage dans la catégorie SQL Server 2008 : gestion et analyse des données sont au rendez-vous pour vous guider dans l’exploration de vos plateformes. Fiabilité, productivité, intelligence, pour aller au bout du produit. Business Intelligence avec SQL Server 2008 s’adresse aux professionnels de l’informatique : directeurs informatiques, administratifs, financiers, opérationnels, etc.

Lire l'article
Le parti pris de .NET

Le parti pris de .NET

 Silverlight 2 met en avant l’optimisation du développement d’applications métier basées sur RIA. Plus qu’un runtime pour le streaming de contenus multimédias sur Internet, Silverlight 2 incorpore un sous-ensemble robuste du .NET Frame - work, ce qui a des implications profondes pour les professionnels .NET désireux d’étendre la portée de leur codage.

Lire l'article
Êtes-vous paré pour Visual Studio 2010 ?

Êtes-vous paré pour Visual Studio 2010 ?

Des aperçus de « Oslo », « Rosario » et .NET Framework 4.0. Le compte à rebours a commencé : les développeurs et architectes logiciels vont avoir la possibilité de se faire pour la première fois les dents sur la plate-forme de modélisation de prochaine génération de Microsoft, nom de code « Oslo ». L’éditeur a confirmé la sortie d’une CTP à l’occasion de la Professional Developers Conference (PDC) à Los Angeles.
Microsoft en dit également un peu plus sur ses projets concernant la nouvelle mouture de Visual Studio Team System (VSTS), nom de code « Rosario ». Ce produit s’inscrit dans la version désormais officielle « Visual Studio 2010 », laquelle inclut également une mise à jour majeure de Visual Studio Professional et .NET Framework 4.0. Les développeurs ont profité de la PDC pour découvrir plus avant Windows Communication Foundation (WCF) 4.0 et Windows Workflow Foundation (WF) 4.0.

Lire l'article
Powershell, une ligne de commande qui a su se faire désirer

Powershell, une ligne de commande qui a su se faire désirer

PowerShell, anciennement Monad, est un shell estampillé Microsoft destiné à se substituer à la ligne de commande de Windows.PowerShell, de philosophie Unixienne est d’ores et déjà disponible sur les systèmes d’exploitation clients et serveurs de la firme de Redmond.

Lire l'article
Actu SQL sem 25

Actu SQL sem 25

Des ouvrages ciblés SQL Server 2008, Silverlight et langages d'application ADO .NET et LINQ pour parfaire vos projets informatiques...
Toutes les informations SQL Server 2008 et ADO.NET et LINQ dans deux collections de référence : Collection Ressources Informatiques et Collection Expert IT.

Lire l'article
Développer des composants WebParts 2.0 compatibles Asp.Net 2.0 et MOSS 2007

Développer des composants WebParts 2.0 compatibles Asp.Net 2.0 et MOSS 2007

Les différences de concept entre l SharePoint v2 (WSS v2 et SPS 2003) et SharePoint v3 (WSS v3 et MOSS 2007). Les changements notables sont :
- Le Framework .Net et l’environnement de développement associé - Wss et Asp.Net 2.0
 - L’espace de nommage pour le développement de WebParts

Lire l'article
Une recette pour remplacer les variables de session

Une recette pour remplacer les variables de session

Que pouvez-vous faire avec un cookie, quelques procédures stockées et un nombre aléatoire ? Pourquoi pas une solution à niveau d’utilisation moyen pour s’affranchir des variables de session ? Ma recette pour suivre les sessions Web des utilisateurs consiste à s’appuyer sur la vitesse native des procédures stockées une base de données SQL Server afin d’obtenir des performances rapides et fiables. Cette approche est indépendante du périphérique et de la plate-forme dans les environnements de traitement distribué.

Lire l'article
ASP.NET 2.0 : Investissez dans les performances

ASP.NET 2.0 : Investissez dans les performances

Que vous soyez un développeur ASP.NET qui travaille sur des applications orientées données ou un DBA SQL Server gérant des applications ASP.NET, vous allez probablement découvrir que certaines possibilités d’ASP.NET 2.0 peuvent vous aider à « booster » les performances de votre site Web. Avec SQL Server afin d’invalider automatiquement les données mises en cache qui sont utilisées par le serveur Web.

Lire l'article
Développer du code performant et de qualité avec Visual Studio 2008

Développer du code performant et de qualité avec Visual Studio 2008



les versions 2003 et 2007 d’Office.

Lire l'article
Visual Studio 2008 : la plateforme de développement universelle de Microsoft

Visual Studio 2008 : la plateforme de développement universelle de Microsoft

Associé au framework .NET 3.5, Visual Studio 2008 offre l’assurance aux développeurs de créer rapidement tout type d’applications y compris connectées, en phase avec la stratégie Microsoft de Clients dynamiques. Des améliorations ont été apportées pour optimiser la productivité des développeurs et la gestion du cycle de vie des applications. Blaise Vignon, chef de produit Visual Studio répond à quelques questions.

Lire l'article
Superviser la performance d’IIS

Superviser la performance d’IIS

Connaître les bons compteurs de l’outil Performance, c’est utile

L’outil Performance livré avec Windows 2000 est excellent pour superviser Microsoft IIS : le trafic, le stress et la charge de travail. L’outil Performance (appelé Performance Monitor dans Windows NT) est une interface ouverte que Microsoft et des services et produits tierce partie utilisent pour fournir des informations statistiques et de tendances ...Beaucoup de fournisseurs ont ajouté à l’outil Performance des compteurs dont l’harmonie réciproque laisse à désirer. De ce fait, l’information que les compteurs de l’outil Performance collectent sur IIS peut sembler incohérente. Pour noircir le tableau, les définitions précises des compteurs ne sont pas bien documentées. C’est pourquoi j’essaie de clarifier quels compteurs de Performance sont importants pour superviser les services Web et ce que ces compteurs vous disent vraiment. L’information que je fournis ici est fondée sur l’outil Performance Win2K ; la version NT diffère légèrement.

Lire l'article
Qui se soucie de .Net

Qui se soucie de .Net

Le .NET Framework n’est plus destiné aux seuls développeurs

Si vous êtes de ceux qui croient que Microsoft .NET ne s’adresse qu’aux développeurs, la récente décision de Microsoft d’enlever « .NET » du nom de Windows Server vient de vous donner raison...Mais Microsoft a conçu de nombreux aspects du .NET Framework pour faciliter la vie des administrateurs IT.
Les applications de type navigateur permettent aux administrateurs de déployer les applications sans toucher aux PC client. Supposons qu’un développeur Microsoft modifie sensiblement l’application Hotmail de type navigateur : voilà que plus de 100 millions d’utilisateurs vont obtenir la dernière version de l’application sans rien changer sur leurs PC. Ce scénario vaut également pour les administrateurs.
Pour les développeurs, en revanche, les compromis sont nombreux entre d’une part une application desktop très interactive et, d’autre part, une application de type navigateur pur. En particulier, les utilisateurs finaux d’applications de type navigateur se plaignent d’une importante chute de productivité quand le temps de réponse perçu est lent ou que le logiciel n’est pas conçu pour l’entrée rapide des données ou qu’il ne prend pas en charge une UI du type glisser/déposer.
Le .NET Framework cherche à offrir le meilleur de deux mondes : des applications desktop interactives et des applications de type navigateur – en permettant aux développeurs de combiner un client intelligent interactif avec un modèle de déploiement « notouch ». Selon la définition de Microsoft, un client intelligent est celui qui tire parti de la puissance de traitement locale, qui consomme des services Web XML et qui permet des scénarios online et offline. Plusieurs fonctions rendent le déploiement « no-touch » réaliste. Ainsi, le .NET Framework élimine DLL Hell parce que la gestion des versions des composants .NET est intégrée dans les composants eux-mêmes. Cela étant, de multiples versions des mêmes ensembles peuvent coexister paisiblement sur le même ordinateur. Pour installer une application sur un ordinateur, on copie simplement le répertoire de l’application à l’emplacement approprié sur le disque local de la machine cible et le tour est joué. Pour désinstaller une application, il suffit de supprimer son répertoire.
Le processus de déploiement notouch reflète essentiellement l’approche du déploiement d’applications de type navigateur. La première fois qu’une application fait référence à un ensemble particulier, le framework de l’application télécharge l’ensemble depuis un serveur Web dans le répertoire local sur l’ordinateur client. La prochaine fois que l’application fait référence à l’ensemble, le chargeur examine le server Web pour voir s’il existe une nouvelle version. Dans la négative, l’application est chargée à partir du disque local ; sinon, une nouvelle version est téléchargée à partir du serveur Web. Vous pouvez mettre en production la nouvelle version d’une application pendant que les utilisateurs utilisent encore l’ancienne, réalisant ainsi 100 % de temps de fonctionnement perçu. Avec cette méthode no-touch, les applications sont mises à jour automatiquement et le réseau n’est pas inondé de téléchargements redondants.
Pour que ce modèle no-touch fonctionne, il faut installer côté client le .NET Framework, qui inclut le CLR (Common Language Runtime) et contient le logiciel nécessaire pour que les clients exécutent les applications .NET client intelligent. Pour plus d’informations sur le téléchargement du .NET Framework, allez à http:// msdn.microsoft.com/netframework.

Lire l'article