> Sécurité > Cybersécurité : le manque d’investissements en France…

Cybersécurité : le manque d’investissements en France…

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 01 juillet 2019
email

Manque d’investissements, méconnaissance en matière de conformité, incapacité à sécuriser les données critiques et augmentation du temps de reprise après un incident de sécurité. Que faut-il retenir ?

Cybersécurité : le manque d’investissements en France…

Les entreprises sont paralysées face aux techniques sophistiquées des cybercriminels, pourtant 78 % (France)  pensent qu’une cybersécurité forte est bénéfique.

L’Inde est le pays le plus performant en matière de cybersécurité devant les États-Unis et le Royaume-Uni. La performance en France, Allemagne et Singapour s’est dégradée, comme celle des services financiers, des télécommunications, de la chimie, de l’industrie pharmaceutique, du secteur pétrolier et gazier …

38% (France) sont à court de compétences ou ressources

44 % (France) jugent que la totalité de leurs données critiques sont « entièrement sécurisées » contre 48 % (Monde).

Si 83 % (France) se conforment aux réglementations, 1 sur 5 ignore lesquelles s’appliquent à leur entreprise. 37 % seulement pensent être soumis au RGPD.

49 % (France) et 58 % (Monde) ont mis en place une politique formelle de sécurité informatique, 46 % (France) disposent d’un plan de réponse aux incidents  (52% Monde).

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 clés de supervision Microsoft Azure

5 clés de supervision Microsoft Azure

Au fur et à mesure que le développement logiciel évolue vers une approche cloud native utilisant des microservices, des conteneurs et une infrastructure cloud définie par logiciel (SDI), le choix d’une bonne plate-forme de surveillance est indispensable pour tirer tous les bénéfices d’une plate-forme Cloud Optimisée. Découvrez les 5 clés essentielles dans ce guide.

Un temps de reprise d’activité évalué à 49 jours

Le temps de reprise d’activité suite à un incident de sécurité ne cesse d’augmenter d’année en année

  • 49 jours en moyenne en France soit 10 jours supplémentaires depuis 2018.

Ce temps affiche en moyenne 66 jours (Monde), soit 9 jours supplémentaires par rapport à 2018.

Le coût de reprise d’activité suite à un incident de sécurité atteint 690 000 euros en France contre 1 millions d’euros (M€) en moyenne dans le monde. Les prédictions en termes de coûts sont plus importants en Norvège : 1,6 M€ en Norvège et 2,7 M€ en Suède. L’industrie pétrolière et gazière, quant à elle, affiche un coût de reprise d’activité à 2 M€.

Source NTT Security  & Jigsaw Research -. Risk:Value 2019 

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 01 juillet 2019