> Sécurité > Cybersécurité : le manque d’investissements en France…

Cybersécurité : le manque d’investissements en France…

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 01 juillet 2019
email

Manque d’investissements, méconnaissance en matière de conformité, incapacité à sécuriser les données critiques et augmentation du temps de reprise après un incident de sécurité. Que faut-il retenir ?

Cybersécurité : le manque d’investissements en France…

Les entreprises sont paralysées face aux techniques sophistiquées des cybercriminels, pourtant 78 % (France)  pensent qu’une cybersécurité forte est bénéfique.

L’Inde est le pays le plus performant en matière de cybersécurité devant les États-Unis et le Royaume-Uni. La performance en France, Allemagne et Singapour s’est dégradée, comme celle des services financiers, des télécommunications, de la chimie, de l’industrie pharmaceutique, du secteur pétrolier et gazier …

38% (France) sont à court de compétences ou ressources

44 % (France) jugent que la totalité de leurs données critiques sont « entièrement sécurisées » contre 48 % (Monde).

Si 83 % (France) se conforment aux réglementations, 1 sur 5 ignore lesquelles s’appliquent à leur entreprise. 37 % seulement pensent être soumis au RGPD.

49 % (France) et 58 % (Monde) ont mis en place une politique formelle de sécurité informatique, 46 % (France) disposent d’un plan de réponse aux incidents  (52% Monde).

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de sécurité BYOD, Mobile et Office 365

Guide de sécurité BYOD, Mobile et Office 365

Près de 45% des données sensibles de l'entreprise, notamment les données des applications Microsoft Office 365, sont stockées sur les terminaux des collaborateurs. Face aux pertes accidentelles de données ou encore aux attaques par Ransomwares, les directions IT doivent pouvoir garantir la sécurité et la protection des données et des applications des terminaux de l'entreprise. Découvrez comment garantir la protection des données de tous les collaborateurs mobiles grâce à Carbonite Endpoint 360

Un temps de reprise d’activité évalué à 49 jours

Le temps de reprise d’activité suite à un incident de sécurité ne cesse d’augmenter d’année en année

  • 49 jours en moyenne en France soit 10 jours supplémentaires depuis 2018.

Ce temps affiche en moyenne 66 jours (Monde), soit 9 jours supplémentaires par rapport à 2018.

Le coût de reprise d’activité suite à un incident de sécurité atteint 690 000 euros en France contre 1 millions d’euros (M€) en moyenne dans le monde. Les prédictions en termes de coûts sont plus importants en Norvège : 1,6 M€ en Norvège et 2,7 M€ en Suède. L’industrie pétrolière et gazière, quant à elle, affiche un coût de reprise d’activité à 2 M€.

Source NTT Security  & Jigsaw Research -. Risk:Value 2019 

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 01 juillet 2019