> Tech > Installation de Windows PowerShell et d’Exchange Management Shell

Installation de Windows PowerShell et d’Exchange Management Shell

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Exchange Management Shell est un composant logiciel enfichable qui repose sur Windows PowerShell. C'est pourquoi Windows PowerShell doit être installé sur l'ordinateur exécutant Exchange Management Shell. Pour installer Windows PowerShell, vous devez installer Microsoft .NET 2.0 Framework sur l'ordinateur devant exécuter Windows PowerShell. Voir Figure 3.

Windows PowerShell

est actuellement disponible pour Windows XP SP2 et Windows Server 2003. Les versions pour Windows Vista et Windows Longhorn Server devraient être disponibles prochainement (actuellement en RC1). Windows PowerShell existe pour les plateformes x86, x64 et Itanium. Attention toutefois aux versions pour les processeurs x86 et Itanium, car ces plateformes ne sont pas supportées par Exchange Server 20071, et de ce fait, Exchange Management Shell ne pourra pas y être installé. Windows PowerShell est fourni en deux versions : Anglais et Localisé. La version localisée supporte plusieurs langues dont le français. De plus, vous disposez également d’un package de langues MUI pour le support des environnements en interface multi-langues.

Deux fiches de la base de connaissances vous permettront de comprendre les différentes plateformes à partir desquelles vous pouvez installer Windows PowerShell (KB926140 et KB926141). Sachez qu’il existe également un SDK pour Windows PowerShell. Ce dernier vous permettra d’acquérir la compétence pour développer vos propres composants enfichables dans la MMC, et savoir comment appeler un script Windows PowerShell depuis Visual Studio 2005. Une fois que vous aurez installé votre environnement, vous pouvez lancer Exchange Management Shell à l’aide de l’une des procédures décrites ci-après. Chaque procédure charge le composant enfichable Exchange Management Shell dans Windows PowerShell. Si vous lancez directement Windows PowerShell sans avoir chargé le composant logiciel enfichable avant d’exécuter un Cmdlet EMS, un message d’erreur s’affichera.

Procédure 1 – Ouvrir Exchange Management Shell depuis le menu Programmes
• Cliquez sur Démarrer, Programmes, puis sur Microsoft Exchange Server 2007
• Cliquez sur Exchange Management Shell

Procédure 2 – Ajout du composant logiciel enfichable Exchange Management Shell depuis Windows PowerShell
• Cliquez sur Démarrer, Programme, puis sur Windows Power- Shell 1.0
• Cliquez sur Windows Power- Shell
• Une fois l’interpréteur de commande interactif ouvert, tapez la commande suivante :
 Add-PSSnapin Microsoft.Exchange.Management.PowerShell
.Admin

Toutefois, il existe quelques différences entre le chargement du composant logiciel enfichable Exchange Management Shell à l’aide de l’entrée de menu Programmes et son démarrage manuel à l’aide du Cmdlet Add-PSSnapin. Lorsque vous utilisez l’entrée de menu Programmes, cela charge non seulement le composant logiciel enfichable Exchange Management Shell mais exécute également un script Windows PowerShell pour configurer un environnement d’administration Exchange personnalisé. Si vous voulez configurer un environnement administratif similaire après avoir chargé Exchange Management Shell manuellement, allez dans le répertoire d’Exchange Server – par exemple, C:\ProgramFiles\Microsoft\Exchange Server\ Bin, puis exécutez la commande suivante : .\Exchange.sp1

Le script original vous donnera cette présentation, Voir Figure 4.

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010