> Sécurité > Les malwares optent pour la géolocalisation

Les malwares optent pour la géolocalisation

Sécurité - Par iTPro.fr - Publié le 24 octobre 2017
email

Evolution et industrialisation des malwares avec de nouveaux outils, Ransomware As A Service, et de nouvelles stratégies d’infections, Faille Zéro Day. Aujourd’hui, un nouveau mode de distribution qui touche des entreprises sous différentes formes, en différents lieux, et dans un même laps de temps fait son apparition.

Les malwares optent pour la géolocalisation

L’infection « à la carte »…

De nouvelles méthodes émergent et les cybercriminels ne manquent pas d’imagination, c’est ainsi que Vade Secure observe depuis la fin du mois de septembre une méthode d’infection « à la carte ».

Basée sur la géolocalisation de l’IP de la machine ciblée, elle libère un malware différent et adapté à la zone géographique où se situe la cible : une même campagne de spam contenant un malware peut déployer une charge malicieuse de multiples familles de malware : ransomwares, trojan bancaires ou autres malware botnet.

 

Différentes formes et différents lieux

Une fois que vous avez cliqué sur la pièce jointe,  le code malicieux s’exécutant, identifie dans un premier temps la localisation géographique de la machine ciblée au travers d’une requête à un service en ligne parmi une liste présente dans le code source (ipinfo.io, geoplugin.net, freegeoip.net).

 

« Après avoir identifié la localisation, une règle de validation va associer une URL de payload (le malware) à télécharger. Dans les premiers cas que nous avons observés, nous avons retrouvé dans les URL, le payload du ransomware Locky et celui du trojan bancaire Trickbot, qui sont les plus utilisés en France, mais dans le futur nous verrons probablement de nombreux autres malwares utilisés » commente Sébastien Gest, Évangéliste Technique chez Vade Secure.

 

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

La cyber-assurance en 10 recommandations

La cyber-assurance en 10 recommandations

Toutes les entreprises sont, désormais, confrontées au cyber-risque. Alors, comment gérer et optimiser au mieux la gestion de ce risque qui est devenu bien plus qu’un enjeu de gouvernance. Découvrez les 10 recommandations clés dans ce dossier SMART DSI.

Sécurité - Par iTPro.fr - Publié le 24 octobre 2017