> Tech > Augmentation de la bande passante sur un cablage existant

Augmentation de la bande passante sur un cablage existant

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Les trucs & astuces de la semaine du 6 au 12 Juin 2005

Augmentation de la bande passante sur un cablage existant

Notre société possède six immeubles,
dont aucun n’est contigu
avec un autre. Nous possédons
des câbles téléphoniques directs
enterrés reliant les immeubles,
acheminant des liaisons T1 privées.
J’ai besoin de tripler au
moins la vitesse de ce réseau,
mais nous n’avons pas assez de
paires de cuivre en réserve pour
regrouper des TI multiples entre
les immeubles. La ville ne nous
permet pas de creuser des tranchées
pour installer de nouveaux
câbles, et les immeubles intermédiaires
(qui ne nous appartiennent
pas) rendent impossible
l’installation d’une liaison sans
fil point à  point. La distance la
plus longue à  couvrir est de 750
mètres (2 500 pieds). Quelles sont
vos suggestions ?

Il est dommage que votre ville mette
des obstacles à  votre projet d’amélioration
du réseau. En effet, l’idéal serait
d’installer des câbles fibre optique
entre les immeubles, pour atteindre facilement
des vitesses de l’ordre du gigabit.
qui peut multiplier par 10 la puissance
de votre bande passante en utilisant le
câblage existant ? C’est bien plus que le
triplement souhaité. Un produit propriétaire
de Cisco Systems, appelé
Long Reach Ethernet (LRE), exploite
DSL pour fournir des vitesses allant
jusqu’à  15 Mbps sur une paire vocale
cuivre ordinaire. Comme vous exploitez
des liaisons T1 privées, votre structure
cuivre actuelle sera plus que suffisante
pour LRE.
Un système LRE est constitué d’un
commutateur LRE situé en un point
central, comme le Cisco 2950LRE, et
d’un appareil CPE (Custom Premises
Equipement) de la taille d’un modem à 
chaque point distant, qui convertit le
signal LRE à  une paire en Ethernet sur
une prise RJ45. Le commutateur LRE
utilise un connecteur « harmonica »
RJ21 ordinaire pour se connecter à  un
bloc « punch-down » téléphonique de
type 66 standard. Vous pouvez ainsi
installer facilement le commutateur
dans votre armoire de câblage téléphonique.
Deux ports Ethernet à  10/100
Mbps permettent de connecter le commutateur
à  votre LAN d’entreprise.
A l’autre bout, un câble téléphonique
RJ11 normal est branché à  l’appareil
CPE. Cisco offre deux modèles
de CPE, le 575, qui a un seul port
Ethernet 10/100, et le 585, qui est doté
d’un commutateur 10/100 à  quatre
ports intégrés.
Le Cisco LRE fonctionne à  5, 10 ou
15 Mbps, selon la distance. Vous atteindrez
facilement 15 Mbps. Le commutateur
LRE détecte automatiquement la
meilleure vitesse de signalisation et
configure les appareils CPE en conséquence.
Dans votre scénario, vous
n’aurez même pas à  configurer le commutateur
LRE – il est préconfiguré
pour des situations classiques comme
la vôtre. Cependant, le commutateur
LRE est un appareil sophistiqué, animé
par le système d’exploitation IOS de
Cisco. Il possède de nombreuses fonctions
élaborées, comme le contrôle de
la bande passante et l’administration à 
distance via SNMP.
Une caractéristique intéressante
du Cisco LRE qui ne s’applique pas à 
vous mais qu’il est bon de connaître est
sa compatibilité avec des lignes téléphoniques
domestiques actives. En
vous inspirant du monde DSL, vous
pouvez installer un coupleur (splitter)
à  l’emplacement central, qui fusionne
les lignes téléphoniques analogiques
et numériques existantes dans le signal
LRE. L’appareil CPE a un coupleur
(splitter) de reprise intégré qui achemine
la ligne téléphonique vers une
prise téléphonique RJ11 séparée sur le
CPE. Avec cette structure, le Cisco LRE
est un excellent moyen de fournir
Ethernet à  des immeubles résidentiels
et de bureaux, sans être obligé de recâbler
toute la structure.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010