> Tech > Automatiser FTP sur l’iSeries

Automatiser FTP sur l’iSeries

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par N. Vijay Sundaresan, Baljeet Kaur et Rakesh Agarwal - Mis en ligne le 13/05/2004

Programmer le transfert de données automatique à  des moments précis

L'iSeries offre de nombreux moyens de transfert de données entre l'iSeries et d'autres plates-formes.En voici la liste

  • iSeries NetServer pour des fichiers stream. Cet outil permet à  l'iSeries d'apparaître dans le Windows Network Neighborhood.
  • Unités de réseau iSeries Access (auparavant Client Access) pour des fichiers stream. Cet outil permet aussi à  l'iSeries d'apparaître dans le Windows Network Neighborhood et accepte de nombreux protocoles. Mais il est lent et entraîne des problèmes de performances et de stabilité du PC.
  • FTP pour les fichiers stream et base de données pour le protocole de transfert de fichiers standard TCP/IP. C'est l'outil de transfert de données le plus répandu ; il peut transférer des fichiers dans n'importe quel système de fichiers iSeries. Il supporte des fichiers binaires ou texte, et il peut transférer des fichiers de sauvegarde entre des systèmes iSeries. Toutefois, il ne convertit pas automatiquement les données packées.
  • NFT (Network File Transfer) pour fichiers stream. C'est le standard largement utilisé dans le monde Unix.
  • Transfert de données iSeries Access (auparavant Client Access) pour transférer des fichiers base de données de l'iSeries aux plates-formes iSeries Access. Cet outil a de puissantes fonctions de sélection et de jointure d'enregistrements.
  • ODBC et OLE DB pour fichiers base de données. Cet outil offre l'accès base de données programmatique aux données DB2 UDB.
  • JDBC pour fichiers base de données. Cet outil est utilisé pour les applications de type Java.
Parmi ces méthodes, seul FTP englobe le transfert de fichiers stream et base de données. Nous expliquons ici comment utiliser CL pour automatiser FTP. Cette approche permet le transfert de données d'objets OS/400, pour permettre la maintenance à  distance.

C’est sa syntaxe et ses options qui font
la puissance de FTP. Voici comment utiliser
FTP pour effectuer des transferts
de données :

  1. Utiliser la commande FTP pour établir
    une connexion avec le système à 
    distance. On peut se connecter en
    donnant le nom ou l’adresse IP du
    système à  distance.

  2. Entrer un ID et mot de passe utilisateur
    valide pour se connecter au système
    à  distance.

  3. Définir l’un des modes de transfert
    suivants :

    • Binary. Le transfert d’images binaires
      est requis pour certains fichiers
      comme des fichiers de sauvegarde
      et des fichiers système de
      fichiers hiérarchiques (documents
      QDLS). Si TYPE n’est pas réglé sur
      binary quand on essaie de transférer
      de tels fichiers, un message
      vient indiquer que binary est obligatoire.

    • ASCII. On utilise le type de transfert
      ASCII pour transférer des fichiers
      documents vers ou à  partir
      d’un système ASCII qui ne supporte
      pas la représentation EBCDIC.
      ASCII est le type de transfert
      par défaut.

    • EBCDIC. Le type de transfert
      EBCDIC est utile quand on transfère
      des fichiers vers ou à  partir
      d’un autre système EBCDIC parce
      qu’on se dispense ainsi de traduire
      entre ASCII et EBCDIC sur les
      deux systèmes.
  4. 4. Exécuter un ou plusieurs ensembles
    de commandes FTP (par exemple,
    GET LIBXXX/FILEXXX. SOURCE1
    pour extraire un source de l’iSeries).
    A noter que l’on utilisera la commande PUT au lieu de la commande
    GET pour transférer des sources
    vers l’iSeries.

  5. Utiliser la commande QUIT pour fermer
    la connexion et quitter le mode
    FTP.

Dans des scénarios en temps réel,
il est souvent impossible d’utiliser FTP
interactif parce que les dumps de fichier
peuvent être créés pendant un
processus batch et doivent être transférés
immédiatement vers les systèmes
à  distance. De plus, le fichier base de
données risque de n’être mis à  disposition
du système qu’à  une heure ou
date particulière. De plus, les travaux
de nuit comportant des transferts de fichiers
peuvent être difficiles en raison
de l’absence du personnel utilisateur.
Enfin, les sous-commandes FTP online
ne sont pas supportées dans la programmation
CL normales.
Dans de tels cas, le FTP automatisé
peut s’avérer très utile.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010