> Tech > Avant-première du Tablet PC

Avant-première du Tablet PC

Tech - Par John D. Ruley - Publié le 24 juin 2010
email

Au COMDEX Fall 2001 de Las Vegas, Ira Snyder, General Manager du Tablet Platform Group de Microsoft et moi-même étions penchés sur la table de l’orateur, parée de notre assortiment d’ordinateurs notebook et de PDA ...

Le PC notebook sur lequel je prévoyais de faire une démo Windows XP fonctionnait bien et mes diapos Microsoft PowerPoint s’affichaient correctement, mais, quoi que nous fassions, le notebook d’Ira Snyder n’envoyait pas de vidéo au projecteur. Je lui ai proposé mon notebook pour sa présentation, mais il refusé. « C’est OK », a-t-il dit, en désignant les deux prototypes de Tablet PC qu’il avait apportés. Je ferai ma présentation avec l’un d’eux ». Et ce que Snyder a accompli était très impressionnant.

Avant-première du Tablet PC

Comme le montre la photo, les Tablet
PC ressemblent à  des PDA (personal digital
assistants) surdimensionnés. Un
écran tactile et un stylet sont les instruments
d’entrée. (On peut relier un clavier
externe et certains appareils peuvent
même offrir un clavier intégré.)
Sous le capot, le Tablet PC contient les
entrailles d’un PC notebook complet.
Bien que Microsoft n’ait pas encore
rendu publiques les spécifications finales,
les prototypes que Snyder m’a
montrés possédaient des processeurs à 
600 MHz, 128 Mo de RAM et 6 Go de
disque dur. L’OS est un superensemble
de XP Professional Edition, enrichi pour
supporter l’écran tactile et le stylet.
Comme le montre la photo, les Tablet
PC ressemblent à  des PDA (personal digital
assistants) surdimensionnés. Un
écran tactile et un stylet sont les instruments
d’entrée. (On peut relier un clavier
externe et certains appareils peuvent
même offrir un clavier intégré.)
Sous le capot, le Tablet PC contient les
entrailles d’un PC notebook complet.
Bien que Microsoft n’ait pas encore
rendu publiques les spécifications finales,
les prototypes que Snyder m’a
montrés possédaient des processeurs à 
600 MHz, 128 Mo de RAM et 6 Go de
disque dur. L’OS est un superensemble
de XP Professional Edition, enrichi pour
supporter l’écran tactile et le stylet.

L’élément clé de Journal et d’autres
applications utilisant le stylet, est son
support direct d’un nouveau type de
donnée appelée Ink, qui suit le déplacement
du stylet sur l’écran tactile. Ink est
bien plus qu’une image bitmap montrant
où le stylet se déplace. Pour supporter
Ink, les numériseurs de l’écran
tactile du Tablet PC doivent fournir au
moins cinq fois la résolution d’affichage
et doivent échantillonner la position du
stylet au moins 133 fois par seconde.
Journal (ou toute autre application de
type Ink) peut stocker Ink, l’afficher
comme un bitmap, ou le transformer en
Transcriber ou autre application de reconnaissance
de texte.

Vous pouvez apporter un Tablet PC
à  une réunion et utiliser le stylet pour
prendre des notes, comme vous écririez
sur un bloc. Vous pourrez ensuite
sélectionner certaines parties de vos
notes et demander au Tablet PC de reconnaître
votre écriture comme du
texte en ignorant d’autres informations
comme un diagramme ou une carte.
Vous pouvez ajouter le support Ink à 
d’autres applications – Snyder a fait la
démonstration d’une version qualifiée
pour Ink de MSN Messenger qui lui permet
d’insérer des diagrammes dans des messages instantanés. Les Tablet PC acceptent
aussi l’entrée vocale : on peut
enregistrer les notes de la réunion et
exécuter des commandes par reconnaissance
vocale.

Les batteries du Tablet PC doivent
conserver le mode Sleep (ou Suspend)
pendant au moins 72 heures, sans
perdre aucune donnée et se réveiller en
moins de 2 secondes. L’écran doit vous
permettre de faire la navette entre les
modes portrait et paysage sans nécessiter
une réinitialisation. (J’ai vu Snyder
effectuer un tel basculement avant de
lancer PowerPoint au COMDEX.) Et
toute station d’accueil utilisée avec un
Tablet PC doit accepter un retrait surprise.

Les Tablet PC bénéficient des fonctions
intégrées de XP, dont beaucoup –
si l’on en croit Snyder – sont conçues
pour accepter le nouvel encombrement.
La plus importante de ces fonctions
est probablement la technologie
de police Microsoft ClearType, qui améliore
considérablement l’affichage de
texte sur des LCD. Si vous avez XP, vous
pouvez essayer ClearType : ouvrez l’applet
Control Panel Display, allez à  l’onglet
Appearance et cliquez sur Effects.
Assurez-vous que la case Use the following
method to smooth edges of
screen fonts est cochée, et choisissez
ClearType dans la liste déroulante.
Cliquez sur OK pour quitter la boîte de
dialogue Effects puis cliquez sur Apply.
Vous observerez une nette différence
de clarté sur le LCD (cristaux liquides)
d’un PC notebook ; l’effet est moins tranchant sur un écran CRT (cathodique).

Microsoft a une liste intéressante de
partenaires (dont Acer, Compaq, Fujitsu
et Toshiba) tout disposés à  fabriquer
des Tablet PC. Snyder n’a pas pu me dire
exactement ce que coûteront les appareils
– les prix dépendront des fournisseurs
– mais il prévoit un prix légèrement
supérieur à  celui d’un PC
notebook classique, avec des caractéristiques
comparables. On peut s’attendre
à  ce que le premier Tablet PC soit livré
dans la deuxième moitié de 2002.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par John D. Ruley - Publié le 24 juin 2010