> Tech > CEP : Apama 4.3 et le nouveau langage EPL

CEP : Apama 4.3 et le nouveau langage EPL

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 02 décembre 2010
email

Progress Software lance la troisième version majeure de Progress Apama en 2 ans.

La nouvelle plate-forme de traitement des événements inclut un nouveau langage, appelé EPL (Event Processing Language), optimisé pour exprimer de manière concise tant la logique métier que temporelle.

CEP : Apama 4.3 et le nouveau langage EPL

Les améliorations apportées au langage EPL, précédemment appelé MonitorScript, offrent une gestion sophistiquée des flux d’événements. Ces nouvelles fonctionnalités proposent une syntaxe simplifiée permettant de définir des “réseaux de flux d’événements” à l’aide d’attributs communs ; et donc d’exercer un contrôle direct sur les processus stratégiques.

Une des principales nouveautés de la suite CEP (Complex Event Processing) est la possibilité de traiter à la fois les événements discrets et en streaming. Ceci permet aux développeurs et utilisateurs de détecter et répondre à toute combinaison de scénarios. En simplifiant les fonctionnalités de fenêtrage, agrégation et causalité, et en permettant aux utilisateurs d’y connecter leurs propres fonctions écrites en EPL, JAVA et/ou C/C++, Apama EPL permet de se concentrer sur les stratégies d’événements plutôt que sur la complexité du code.

Progress Software a également amélioré les tableaux de bord, avec de nouveaux objets Flash supportant plus de 140 types de composants visuels, pour générer des interfaces plus conviviales et interactives. L’évolutivité a également été optimisée afin de supporter des milliers d’utilisateurs simultanés dans les déploiements de type cloud.

Plus d’informations : Progress Software

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 02 décembre 2010