> Tech > Choisir une GUI en frontal

Choisir une GUI en frontal

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Mis en ligne le 8/06/2005 - Publié en Septembre 2004

Trois experts nous parlent de leurs meilleures solutions...

Pour les nouvelles applications Web, les développeurs iSeries sont confrontés à  plusieurs décisions en matière de mise en oeuvre d'interface utilisateur (UI, user interface). En premier lieu, le « client léger », par opposition au « client lourd ».

Choisir une GUI en frontal

par Paul Conte



Pour les nouvelles applications Web, les développeurs iSeries sont
confrontés à  plusieurs décisions en matière de mise en oeuvre d’interface utilisateur
(UI, user interface). En premier lieu, le « client léger », par opposition au
« client lourd ». Les UI client léger utilisent HTML ou XML et des extensions,
comme JavaScript, envoyées depuis l’hôte et rendues par un navigateur Web.
En principe, les clients lourds exécutent
l’UI dans le cadre d’une application
station de travail Windows ou
Linux qui envoie des requêtes à  un
serveur Web et rend les données
renvoyées. Certaines applications,
comme un IDE, nécessitent des fonctions
d’interface et une vitesse que
l’on ne peut obtenir qu’avec un client
lourd. Toutefois, la plupart des applications
de gestion n’appartiennent
pas à  cette catégorie. Pour elles, un
client léger est préférable parce qu’il évite un gros travail d’installation, de mise
à  niveau, et de support pour gérer de multiples copies des applications client.
Pour les applications Web, l’iSeries est carrément dans le monde J2EE, et
donc les servlets et les JSP sont les briques de base du client léger. Les servlets
et les JSP sont des programmes Java côté serveur qui produisent en principe
HTML, XML, JavaScript et autre texte envoyé à  un client navigateur. Cependant,
les servlets et les JSP se situent à  un niveau trop bas pour développer facilement
des UI. C’est pourquoi Struts, un framework open-source de l’Apache
Foundation construit sur des servlets et des JSP, a été largement adopté pour
simplifier la mise en oeuvre des UI : formulaires, validation et actions. JSF
(JavaServer Faces) est un autre framework UI relativement nouveau (lui aussi
basé sur des servlets et des JSP) qui a été ajouté au standard Java. Comme Struts et JSF se chevauchent, un développeur doit prendre
d’autres décisions en matière de conception, par exemple
utiliser ou non Struts pour la définition de haut niveau des
formulaires et du flux d’interface et JSF pour des composants
graphiques de niveau inférieur. (Pour plus d’informations
sur JSF, aller à  http://java.sun.com/j2ee/javaserverfaces/index.
jsp. Pour en savoir plus sur Struts et JSF, visiter http://jakarta.
apache. org/struts/proposals/struts-faces.html.)
Même avec l’aide de Struts et de JSF, il n’est pas facile de
coder à  la main des UI riches et homogènes. C’est pourquoi
il est important de disposer d’un certain outillage de
développement d’UI. La famille WebSphere Studio d’IBM a
récemment ajouté le support JSF dans l’éditeur UI, et il est
probable que des outils open-source similaires seront bientôt
disponibles pour l’IDE Eclipse gratuit, sur lequel les produits
WebSphere Studio sont basés. Par conséquent, pour
des UI d’applications de gestion iSeries classiques, la
meilleure approche consiste généralement à  utiliser Struts et
JSF pour la mise en oeuvre et un outil IDE adéquat pour créer
l’interface.

Téléchargez cette ressource

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) propose un guide complet pour mettre en place un plan de réponse aux incidents de cybersécurité, nous en avons extrait et détaillé les points essentiels dans ce guide. Découvrez les 6 étapes clés d'un plan de réponse efficace aux incidents de cybersécurité.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT