> Tech > Comment échanger des données de gestion avec XML

Comment échanger des données de gestion avec XML

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Rich Deidrich et LindaMay Patterson
XML tend à  se banaliser comme mode de représentation des données pour les B2B et B2C. En offrant une interface d'échange générique standard, XML simplifie le développement et le déploiement des applications e-business ...

Les générateurs de code X2F2X aident les applications iSeries à  utiliser et à  conserver les données des documents XML

Retrouvez toutes les figures explicatives dans l'édition
papier de cet article : iSeries News n°1 - janvier 2002

Comment échanger des données de gestion avec XML

Dans un environnement iSeries, XML présente deux problèmes de base :
1/ Comment fournir un mécanisme de communication permettant d’envoyer et de recevoir des données (XML et autres formes).
2/ Comment utiliser et conserver les données des documents XML afin que des applications iSeries puissent les utiliser.

  Le premier problème est résolu par GPSS (General Purpose TCP/IP Socket Server) et FFM (File Format Messaging). GPSS est un middleware qui fournit un ensemble d’API et de programmes permettant de développer facilement un serveur de sockets TCP/IP général. GPSS dispense de comprendre et d’écrire votre propre code de serveur de sockets. Il est facile à  installer et, parce qu’il profite pleinement des possibilités de l’iSeries, son utilisation est rapide et efficace.

  FFM est un middleware placé audessus de GPSS. Il fournit une représentation des formats de fichiers iSeries qui sont invoqués dans un échange de données. FFM joue un rôle de médiateur lors de l’échange de données entre diverses plates-formes. Pour plus de détails sur GPSS et FFM, voir l’article  » GPSS simplifie la programmation des Sockets « , (Systems Journal, mars 2001).

  Le second problème qui nous intéresse ici est plus important. Pour le résoudre, le CTC (Custom Technology Center) d’IBM a créé des générateurs de code de XML à  FFM à  XML (X2F2X). Ces générateurs créent du code Java personnalisé qui transforme d’abord les données des documents XML en formats de messages FFM spécifiques, puis utilise les messages FFM pour créer de nouveaux documents XML. Une fois que les données sont en formats de messages FFM, les applications de gestion de l’iSeries peuvent y accéder facilement. Chaque générateur de code a un composant de construction (buildtime) et d’exécution (runtime). Le composant build-time est chargé de générer le code personnalisé (c’est-à -dire les composants runtime) qui lisent les types de documents XML spécifiques et créent les messages FFM associés que les applications de gestion utilisent.

  Pour créer le code personnalisé, les générateurs de code utilisent une version squelette du document XML. Cette version squelette contient des instruction de type script qui identifient les messages FFM et déterminent quand il faut créer, envoyer et recevoir des messages individuels. Elle contient aussi des tables de correspondances (maps) de champs établissant la correspondance entre le contenu des éléments et des attributs avec les champs, dans un message FFM (le message FFM représente un fichier de données iSeries).Les autres paramètres d’entrée dans le générateur de code définissent l’emplacement du code Java généré, le nom du package, et le nom du package d’enregistrements de messages. Les deux générateurs de code utilisent le même fichier de correspondances (mapping) XML, qui simplifie le travail de création et de maintenance des fichiers translateurs XML.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010