> Tech > Comment éditer le Registre de Windows NT

Comment éditer le Registre de Windows NT

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Tôt ou tard tout administrateur Windows NT est amené à  éditer le Registre, que ce soit pour corriger un problème, améliorer les performances ou renforcer la sécurité. Cet article explique comment trouver et modifier en toute sécurité les paramètres du Registre et comment y ajouter de nouvelles valeurs. Dans de nombreux cas, la correction d'un problème via la modification du Registre de Windows NT s'accompagne d'avertissements sur les conséquences qu'auraient des modifications erronées.
Se pose alors la question du moindre mal - est-il préférable de vivre avec le problème ou vaut-il mieux appliquer la correction en risquant d'introduire une erreur dans le Registre ?
En fait, éditer le Registre n'est pas aussi risqué qu'on pourrait le penser, à  condition de prendre quelques précautions.

Comment éditer le Registre de Windows NT

Le Registre de Windows NT est une base de données hiérarchique stockant des informations
de configuration sur le système d’exploitation et les applications installées.
Son objectif était de réduire le nombre de fichiers .ini utilisés par l’OS pour
conserver les détails de configuration des applications.

Certaines d’entre elles avaient plusieurs fichiers .ini, souvent dans divers répertoires.

Le Registre présente l’inconvénient de rendre plus difficile qu’auparavant le
transfert des paramètres, des préférences et des valeurs de personnalisation des
programmes d’un ordinateur à  un autre.

Téléchargez cette ressource

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) propose un guide complet pour mettre en place un plan de réponse aux incidents de cybersécurité, nous en avons extrait et détaillé les points essentiels dans ce guide. Découvrez les 6 étapes clés d'un plan de réponse efficace aux incidents de cybersécurité.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT