> Tech > Créer un historique de l’utilisation des disques AS/400

Créer un historique de l’utilisation des disques AS/400

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Terry Smith
Au fil du temps, l'utilitaire Library History rassemble les informations sur la taille des bibliothèques et les affiche en utilisant une interface Web En tant qu'administrateur de base de données, je suis persuadé que l'on a jamais trop d'espace disque sur un AS/400. C'est presque une loi de la nature que quelle que soit la quantité d'espace dont on dispose, celui-ci est finalement utilisé. Mais, s'il nous fallait rédiger le chèque pour acheter de nouveaux disques, nous changerions peut être rapidement d'avis. Etant donné que le coût unitaire des disques baisse au fil du temps, il n'est pas recommandé d'acheter plus d'espace disque que l'on envisage d'en utiliser dans l'immédiat. L'idéal serait de suivre et de planifier l'utilisation des unités disques de manière à  acheter des disques supplémentaires au fur et à  mesure que les besoins se font sentir, afin de profiter d'une part des baisses des prix, et d'autre part des nouvelles technologies. L'utilitaire Library History procure une meilleure image de l'utilisation des disques AS/400, permettant ainsi une meilleure prise de décisions d'achat de disques et une meilleure utilisation de l'espace.

Library History permet une meilleure prise de décisions d'achat de disques et une meilleure utilisation de l'espace

Cet utilitaire se divise en deux parties : un job batch qui peut être exécuté périodiquement pour collecter des informations sur la taille des bibliothèques AS/400n et un frontal Web pour afficher les informations historisées sous forme de tableau ou de graphique. L'interface Web permet la représentation graphique des données sans toutes les difficultés liées à  la distribution des applications client/serveur. Pour le déploiement Web, j'ai utilisé Net.Data d'IBM et un jeu d'applets graphiques Java gracieusement fourni par la société Visual Engineering. Il n'est donc pas nécessaire d'envisager un investissement particulier pour mettre en oeuvre l'application Library History sur un AS/400.

Au coeur de l’application Library History se trouve un petit programme CL qui utilise
la commande DSPOBJD (Display Object Description) pour remonter des informations
sur l’utilisation disque de tous les objets bibliothèques se trouvant sur l’AS/400.
Un fichier physique enregistre les informations de taille de la bibliothèque,
et un ensemble de requêtes Query Management extrait et formate les données. Chaque
enregistrement du fichier contient un nom de bibliothèque, la date à  laquelle
la commande DSPOBJD a été exécutée et la taille totale de la bibliothèque, tous
les objets inclus.

Pour que le programme CL soit utile, il est nécessaire de l’exécuter régulièrement
afin de constituer un historique contenant des informations sur la taille de la
bibliothèque. A chaque fois que le programme est exécuté, un enregistrement est
ajouté dans le fichier base de données pour chaque bibliothèque existant sur le
système. Pour la plupart des utilisations, la collecte d’informations sur une
base hebdomadaire est suffisante. Pour exécuter le programme une fois par semaine,
on peut émettre une commande ADDJOBSCDE (Add Job Scheduled Entry) semblable à 
la suivante :

ADDJOBSCDE JOB(CRTLIBHST) +

CMD(CALL PGM(LIBHISTORY/CRTLIBHST)) +

FRQ(*WEEKLY) +

SCDDATE(*NONE) +

SCDDAY(*SUN) +

SCDTIME(2300)

Le fichier base de données utilisé dans l’application contient des dates mais
pas d’heures car le programme est supposé fonctionner une fois par jour. Toutefois,
si on souhaite collecter des informations sur la taille des bibliothèques plus
souvent, il est possible de modifier l’application de manière à  ajouter des informations
sur l’horodatage, car la commande DSPOBJD y pourvoit.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010