> Tech > Créer une disquette de démarrage TCP/IP en 18 étapes

Créer une disquette de démarrage TCP/IP en 18 étapes

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Steve Ryles
Tout ce qu'il vous faut, c'est une disquette vierge et un peu de patienceUne disquette de démarrage MS-DOS 6.22 permettant de booter un ordinateur et d'accéder aux fichiers partagés à  travers un réseau TCP/IP est un outil d'administration très utile. En effet, une disquette de démarrage TCP/IP est nécessaire lorsqu'on utilise un logiciel de configuration de postes pour déployer une image standard du poste client à  travers le réseau, lancer l'installation de Windows NT 4.0 sans surveillance ou encore dépanner une machine dotée d'une partition FAT. Le principal problème que présentent les disquettes de démarrage TCP/IP, est de réussir à  faire tenir sur une disquette l'ensemble des fichiers dont vous avez besoin pour accéder à  un service partagé à  travers un réseau TCP/IP.

Rares sont les administrateurs qui disposent d'une machine à  partir de laquelle ils peuvent directement formater une disquette MS-DOS de démarrage TCP/IP. Aussi, on peut vous inspirer de la procédure décrite ci-dessous pour concevoir une telle disquette. Une disquette 3,5" vierge de 1,44Mo, un CD-ROM NT Server 4.0, les pilotes réseaux MS-DOS et un poste de travail Windows, voilà  tout ce dont vous aurez besoin. Vous devez créer une disquette de démarrage distincte pour chaque type de carte réseau différente que vous possédez.

Etape 1

Insérez une disquette 3,5″ formatée et vierge dans le lecteur A de votre
poste de travail.



Etape 2

Insérez le CD-ROM NT Server 4.0 dans le lecteur de CD-ROM du poste de
travail (lecteur E dans le présent article).



Etape 3

Exécutez la procédure E:\support\hqtool\makedisk.bat pour créer une
disquette NT 4.0 de détection de matériel fonctionnant en tant que disquette de
démarrage MS-DOS et pouvant être personnalisée.



Etape 4

Une fois que makedisk.bat a été exécuté, personnalisez la disquette
3,5″. Supprimez les requêtes de composants matériel que makedisk.bat a placées
sur la disquette (par exemple, A:\zipfile.exe, A:\setramdbat, A:\dos\findramd.exe,
et A:\dos\ramdrive.sys). La disquette de démarrage n’a pas besoin des modules
de détection de matériel. De plus, ces derniers occupent un espace disque précieux
dont on a besoin pour les composants TCP/IP.



Une fois que makedisk.bat a été exécuté, personnalisez la disquette 3,5″



Etape 5

Pour vous assurer que A:\autoexec.bat ne fait pas référence à  des fichiers
que vous avez supprimés à  l’étape 4, modifiez le fichier A:\autoexec.bat afin
qu’il ne contienne que les lignes suivantes :



@echo off

prompt $p$g

SET PATH=A:\DOS



Etape 6

Pour éviter de générer des erreurs alors que config.sys tente de référencer
les composants de détection de matériel que vous avez supprimés, modifiez le fichier
A:\config.sys de façon à  ce qu’il ne contienne que les instructions ci-après :



DEVICE=A:\DOS\HIMEM.SYS

DEVICE=A:\DOS\EMM386.EXE FRAME=NONE

DOS=HIGH,UMB

FILES=30

BUFFERS=20

LASTDRIVE=Z

STACKS=9,256

SHELL=A:\COMMAND.COM A:\ /E:512 /P



Cette étape parachève la création de la disquette de démarrage MS-DOS.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010