> Sécurité > Cybersécurité : les erreurs humaines sont à l’origine de la majorité des incidents

Cybersécurité : les erreurs humaines sont à l’origine de la majorité des incidents

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 04 octobre 2018
email

Quels sont les principaux incidents auxquels sont confrontées les entreprises ? Comment font-elles face aux cybermenaces ? Visibilité, analyse du comportement des utilisateurs, gestion des environnements hybrides… Retour sur les stratégies pour défier les risques !

Cybersécurité : les erreurs humaines sont à l’origine de la majorité des incidents

82 % des entreprises françaises ne détectent pas les incidents de sécurité

Les indispensables contrôles de sécurité ne sont pas effectués par la majorité des entreprises françaises. De plus, les organisations ne font pas régulièrement ces 5 actions pourtant essentielles au cœur des stratégies cybersécurité :

  • Classification régulière des données

Plus de 80% ne le font tout simplement pas

  • Vérification des dossiers et des données partagées

Une organisation sur 5 seulement le fait

  • Mise à jour des droits d’accès conformément au principe du privilège minimum

20% le font mais rarement

  • Mise en place d’un plan de réponse

40 % des entreprises n’ont pas de plan de réponse en cas d’incident

  • Réévaluation des risques informatiques

44 % n’ont pas de programme spécifique pour réévaluer les risques informatiques et 22 % les réévaluent une fois par an

Téléchargez gratuitement cette ressource

Répondre aux exigences du SD-WAN

Répondre aux exigences du SD-WAN

Découvrez dans cette infographie les exigences clés pour implémenter un réseau SD-WAN adapté, efficace et sécurisé...

Les anciens collaborateurs en cause

Les faits sont là. La plupart des incidents sont causés par des employés qui ont démissionné ou ont été licenciés, et par les collaborateurs réguliers.

En effet, les erreurs humaines sont à l’origine d’incidents :

  • plus de 90 % des utilisateurs professionnels réguliers sont impliqués

dans une violation de données ou bien dans une perturbation du système

  • les anciens collaborateurs (démission ou licenciement) sont responsables de la moitié des dommages physiques

et des pertes de données dans 75 % des cas

 

Les 6 risques majeurs

Les expériences vécues par les organisations françaises sont nombreuses. Retenons les 6 principaux risques auxquels sont confrontées les entreprises

  • les dommages physiques
  • le vol de propriété intellectuelle
  • les pertes de données
  • les violations de données
  • les perturbations du système
  • les pénalités pour non-conformité

 

Hébergement, RGPD & investissements

Les entreprises françaises ne sont pas certaines de savoir où sont hébergées toutes les données de leur système informatique, ni comment les collaborateurs gèrent les données sensibles  (20%).

De plus, 60 % avouent ne pas avoir réussi à être conformes au RGPD au moment de son entrée en vigueur en mai 2018.

Enfin, les investissements en sécurité ont augmenté de 88 % au cours des trois dernières années et une hausse de 40 % dans les cinq prochaines années est prévue.

 

Source Netwrix – 2018 IT Risks Report

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 04 octobre 2018