> Tech > Danone se dote d’un système de reporting transfrontière via intranet

Danone se dote d’un système de reporting transfrontière via intranet

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Grâce à  un nouveau système, mis en place par l'intégrateur OSIS, les 200 managers commerciaux du groupe Danone, accèdent via l'intranet, à  des tableaux de bords en temps réel et peuvent ainsi renégocier plus facilement des contrats avec les distributeurs.

Danone se dote d’un système de reporting transfrontière via intranet

Acteur majeur de l’industrie alimentaire, le groupe Danone s’est
constitué progressivement du rachat et des fusions de plusieurs sociétés à  travers
le monde. Autant de structures qui possédaient des systèmes d’informations hétérogènes
et des politiques commerciales très disparates.  » Chaque année, les commerciaux
du groupe Danone négocient des contrats internationaux avec des grands distributeurs
(Carrefour, Métro), contrats qui sont amenés à  être modifiés en terme de remises
complémentaires sur des quantités par lignes de produits, et par pays. N’ayant
pas une visibilité réelle sur les ventes réalisées d’une année sur l’autre,
les négociations des contrats se font plus difficilement.  » explique Olivier
Polette, chef de projet Danone.


La première contrainte du groupe Danone, était au niveau de ses
directions commerciales, d’offrir une meilleure visibilité sur les ventes, afin
d’optimiser les négociations de contrats en se basant sur des données fiables.
Par ailleurs, entre la remontée des informations commerciales au niveau du contrôle
de gestion, et leur consolidation, il pouvait s’écouler près de trois mois.
L’autre objectif était donc de parvenir à  obtenir un suivi des activités commerciales
au niveau international et en temps réel.


Les 200 utilisateurs des directions commerciales peuvent accéder
aux tableaux de bords réalisés à  partir des données du Datawarehouse


C’est pour répondre à  ce double objectif, que l’entreprise demande
à  l’intégrateur OSIS, de développer un nouveau système de reporting en environnement
intranet.  » A l’époque en 1996, les choix en matière de technologies Internet
étaient assez limités, mais il nous fallait quand même opter pour des solutions
pérennes.  » témoigne Olivier Polette. Le groupe Danone avait imposé certaines
préconisations, et notamment le SGBD Sybase pour supporter le Datawarehouse.
De même, les technologies Microsoft (IIS) ont été retenues pour des raisons
évidentes de pérennité et d’évolutivité.


Au quotidien, les 200 utilisateurs des directions commerciales
(siège et filiales), peuvent accéder en temps réel aux tableaux de bords réalisés
à  partir des données du Datawarehouse. Grâce au plug-in Formula One, ils peuvent
visualiser, via une interface Web, ces tableaux sous la forme de feuilles de
calcul. De même, ils peuvent choisir soit de les imprimer en local, soit de
les exporter au format Excel, pour les retravailler ultérieurement.


En juillet 1996, Danone commence par mettre en place un comité
de pilotage regroupant la direction commerciale du groupe, et les responsables
commerciaux de certaines filiales. De son côté, OSIS est intervenu en collaboration
avec le chef de projet du groupe pour effectuer, d’une part, l’analyse des besoins
et ensuite, pour définir la maquette du projet.


Les premiers sites pilotes ont été mis en production au mois
de juin 1997 (en France, Allemagne et Espagne.) De fin 1997 à  mi 1998, le projet
a été déployé sur l’ensemble des branches du groupe au niveau international.


Pour le groupe Danone, l’intérêt de cette solution de Datawarehouse
était de pouvoir offrir aux directions commerciales, en configuration multisite,
l’accès immédiat à  une base d’information centralisée et fiable. De même, cette
application permet d’offrir un langage commun de gestion au niveau du groupe.
L’architecture intranet offre également son lot d’avantages. Jusqu’ici les différentes
branches du groupe disposaient d’applications client-serveur en mode local.
L’intranet représente donc une réelle opportunité technologique, de reporting
multisite et transfrontières. Cette architecture Web évite ainsi les surcoûts
de licences logicielles en local, et facilite l’administration et la maintenance
des postes clients. Enfin, le Web demeure un lieu privilégié d’échanges et de
discussions, ouvert aux responsables commerciaux.


L’intranet représente une réelle opportunité technologique,
de reporting multisite et transfrontières


Si aujourd’hui encore, le Datawarehouse de Danone se limite au
simple reporting, les demandes des utilisateurs évoluent vers le décisionnel.
 » Nous sommes en train de démarrer une étude, afin d’exploiter, au sein de ce
projet des outils SIAD. A terme, les commerciaux pourront ainsi, au-delà  du
simple reporting, effectuer sur leur poste de travail, des croisements de données
et des analyses multidimensionnelles plus précises  » précise Olivier Polette.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010