> Tech > DB2 UDB for iSeries et Services Web

DB2 UDB for iSeries et Services Web

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Kent Milligan - Mis en ligne le 10/11/2004 - Publié en Février 2004

Comment établir une bonne connexion base de données

Les services Web sont une technologie émergente dont le modèle permet d'offrir des services de gestion ou d'application sur Internet comme à  l'intérieur d'une entreprise. Les services Web sont très divers : fournir le cours d'une action, vérifier un crédit ...Par le passé, il était difficile de définir une interface pour partager des applications distribuées ou pour tirer parti du code existant. En effet, les solutions étaient complexes à  mettre en oeuvre (CORBA - Common Object Request Broker Architecture, par exemple) ou ne fonctionnaient que dans un seul environnement de langage (DCOM - Distributed Common Object Model de Microsoft, par exemple). Les services Web apportent une solution plus simple et plus portable en fournissant des interfaces applicatives basées sur XML, qui peuvent être invoquées et utilisées par des applications très diverses.

Par exemple, vous pouvez utiliser cette fondation XML commune pour permettre à  une application .NET d'utiliser un service Web écrit en Java, pour renvoyer des données DB2 UDB for iSeries.
L'intérêt des services Web spécifiques à  DB2 est d'offrir l'accès direct aux données de gestion sans aucune programmation en langage évolué (HLL, high-level language). Je montre ici comment la mise en oeuvre d'un service Web DB2 peut se résumer à  coder une instruction SQL. Cette approche allégée permet de se concentrer sur la requête SQL (plutôt que de se préoccuper du code d'application Java chargé d'établir une connexion base de données et du packaging et du déploiement du code Java). Les services Web DB2 permettent d'extraire et de modifier des données sur l'iSeries ainsi que d'invoquer des procédures stockées.

DB2 UDB for iSeries et Services Web

Les services Web offrent une interface simple entre le fournisseur et le consommateur
de ressources applicatives. Ils utilisent pour cela WSDL (Web Services
Description Language) qui décrit où un service est déployé, pour quoi faire, et
quelle entrée il demande. La figure 1 montre un fragment de WSDL pour un service
Web qui renvoie le listing des employés pour un numéro de département entré.
Une fois qu’il est défini pour un service Web, le WSDL peut aussi être enregistré
dans un référentiel UDDI (Universal Description, Discovery and Integration).
UDDI fournit un ensemble d’interfaces de programmation servant à  enregistrer et
à  rechercher des services Web. C’est un peu comme chercher un plombier dans les pages jaunes, mais ici on cherche des
fonctions applicatives.
Alors que WSDL fournit la description
basée sur XML des services Web,
SOAP (Simple Object Access Protocol)
offre un protocole de messagerie basé
sur XML pour invoquer les services
Web et communiquer avec eux. En
quelque sorte, SOAP est un véhicule
d’utilisation des services Web. Vous
pouvez aussi utiliser une méthode
HTTP GET ou POST simple.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010