> Tech > Déployer des applications avec des stratégies de groupe

Déployer des applications avec des stratégies de groupe

Tech - Par Jim Boyce - Publié le 24 juin 2010
email

Installez de nouveaux systèmes et récupérez des documents utilisateur perdus

Récemment, un client a demandé s’il était possible de réduire le temps que l’équipe IT consacrait à installer des systèmes et des applications. La solution a été vite trouvée : le ticket gagnant était RIS (Remote Installation Services) et les stratégies de groupe (Group Policy) ...Moyennant un peu de travail préalable, cette combinaison peut alléger le fardeau administratif lié à l’installation de Windows et des applications. Plus important peut-être, le déploiement automatisé de l’OS et des applications peut s’avérer précieux quand le disque dur du DG rend l’âme.

Quand on recrute un nouveau collaborateur
ou quand on met à  niveau les
utilisateurs existants, il faut déployer
de nouveaux systèmes. Cela consomme
un temps précieux qu’il vaudrait
mieux consacrer à  des tâches plus
vitales pour l’entreprise. Tout ce qui
peut automatiser le processus ne peut
que vous simplifier la vie.
La mise en place d’un nouveau système
comporte trois opérations principales
: installer un OS client, installer
les applications, et configurer des éléments
comme des documents partagés
ou des modèles. Les méthodes
d’installation d’OS ne manquent pas.
En autres, RIS, qui accompagne
Windows Server 2003 et Windows 2000
Server. RIS est relativement complexe
si l’on prend en compte les packs de
services, les installations « slipstream »
et la duplication d’images. Par conséquent,
je ne couvrirai pas ici cette partie
du puzzle. Je me concentrerai plutôt
sur les deuxième et troisième
phases de la mise en place : installation
des applications et préparation de l’environnement
de travail et des documents
d’un utilisateur. Toutefois, les
trois phases sont essentielles pour
l’ensemble de l’opération. Voici pourquoi.
Si vous optez pour la mise en place
manuelle du système, comptez environ
2 heures par système pour installer
l’OS. En incorporant une installation
« slipstream » de tous les packs de services
correctifs ou en démarrant avec
un OS installé par un OEM, on peut diviser
cette durée par deux. Si toutes
vos stations de travail ont le même matériel,
vous pouvez utiliser le logiciel
d’imagerie disque pour installer l’OS
pour plus d’informations sur la solution
d’imagerie disque de Microsoft.)
Quelle que soit la méthode adoptée, la
seule préparation de l’OS vous demandera
un certain temps.
Après l’OS, il faut installer les applications nécessaires aux utilisateurs. Le temps consacré à 
cette tâche peut varier considérablement selon le nombre
d’applications. Une fois les applications installées, il faudra
probablement les mettre à  jour de temps à  autres pour installer
les correctifs et les améliorations annoncés par les fournisseurs
d’applications.
L’automatisation de tout le processus présente deux
avantages : l’équipe informatique peut se consacrer à 
d’autres tâches et vous pouvez mieux contrôler les applications
que chaque utilisateur recevra. La
gestion automatique des applications
passe par les stratégies de groupe. Les applications
peuvent être déployées de deux
manières.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Hyperconvergence : Rapport IDC pour HPE, Avantages clés, Bénéfices et ROI

Hyperconvergence : Rapport IDC pour HPE, Avantages clés, Bénéfices et ROI

L’hyperconvergence (HCI) séduit les Responsables IT par son approche intégrée et automatisée qui réduit les coûts et les temps de déploiement. Découvrez le nouveau rapport IDC pour HPE, quels sont les avantages, bénéfices clés & ROI à attendre ?

Tech - Par Jim Boyce - Publié le 24 juin 2010