> Tech > Des ponts vers le e-Business

Des ponts vers le e-Business

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Sharon L. Hoffman
Le nouveau middleware iSeries Connect d'IBM simplifie l'écriture de solutions e-business Pour les développeurs AS/400, l'élément logiciel le plus intéressant de l'annonce du 3 octobre 2000 d'IBM est un nouveau produit programme sous licence (LPP) (Licensed Program Product) appelé Connect for iSeries ou iSeries Connect. Dans le cadre du changement des noms IBM annoncé le 3 octobre, les derniers modèles AS/400 sont rebaptisés modèles e-Server iSeries 400. Pour en savoir plus sur iSeries 400, voir l'encadré. Le but d'iSeries Connect est de simplifier l'écriture de solutions e-business en facilitant l'accès aux ressources iSeries 400, comme les données stockées dans DB2 Universal Database for AS/400 (DB2 UDB) et les programme RPG existants. A l'aide de plug-ins et de connecteurs iSeries Connect, on peut développer des applications capables de transférer des informations entre la logique de gestion back-end et une interface utilisateur du type Web frontale, comme un catalogue en ligne.

Il est important de permettre la communication entre les différentes composantes des applications, les applications e-business présentent en effet généralement une structure à  trois niveaux dans laquelle les différentes parties de l'application s'exécutent sur des systèmes différents. Ainsi, le navigateur Web qui constitue le point d'entrée d'un catalogue en ligne fonctionne généralement sur un PC client, le traitement du caddie peut fort bien se faire sur un RS/6000 ou un iSeries400 jouant le rôle de serveur Web, et la logique de gestion chargée d'honorer les commandes fonctionne souvent sur un serveur back-end comme un iSeries400. Cette construction multiniveaux justifie le partitionnement d'une application afin de créer des programmes indépendants pour chaque fonction majeure. Mais pour que le partitionnement de l'application soit efficace, il faut que la transmission d'informations entre les partitions se fasse par une méthode, de préférence hautement standardisée. C'est précisément le rôle que joue iSeries Connect pour des applications e-business. Voyons donc de plus près cet outil et en quoi il simplifie le passage au e-business.

Les applications e-business présentent généralement une structure à  trois niveaux, dans laquelle les différentes parties s'exécutent sur des systèmes différents

Des ponts vers le e-Business

iSeries Connect a quatre composantes : MQSeries, Plug-n-Connect, Electronic Catalog
et Tools. Ensemble, elles simplifient l’écriture d’applications e-business et
intègrent ces applications à  la logique de gestion AS/400 existante. Ces quatre
composantes se prêtent bien à  l’analyse des fonctionnalités d’iSeries Connect.

La composante MQSeries est le moteur de l’outil. C’est une version sous licence
spéciale de MQSeries, le logiciel de messagerie d’IBM. MQSeries répond à  de nombreuses
exigences concernant le partitionnement d’applications, parce qu’il offre une
méthode sécurisée de transfert d’informations entre deux applications, sur une
même plate-forme ou des plates-formes différentes. On peut concevoir MQSeries
comme une implémentation hétérogène très sûre des files d’attente de données.
Pour avoir une vue d’ensemble de MQSeries, on pourra consulter l’article  » Envoyer
des messages en toute confiance avec MQSeries « , NEWSMAGAZINE, juin 2000.

iSeries Connect comporte la totalité de MQSeries pour les produits AS/400 et iSeries
400, mais l’usage est limité aux applications iSeries Connect. On peut par conséquent
utiliser iSeries Connect pour créer et utiliser des applications e-business, mais
si l’on veut élargir l’utilisation de MQSeries à  d’autres applications, il faudra
acquérir le MQSeries LPP intégral. Ce détail a son importance, le prix d’iSeries
Connect est en effet nettement inférieur à  celui de MQSeries LPP intégral.
Intrinsèquement, une version entrée de gamme moins coûteuse de MQSeries pourrait
inciter certains sites AS/400 à  aborder le e-business, mais MQSeries est un produit
complexe qui exige un gros travail de développement. La composante Plug-n-Connect
d’iSeries Connect simplifie quelque peu les choses en fournissant un modèle pour
connecter des applications de gestion, comme des solution ERP (Enterprise Resource
Planning), à  une importante application e-business, l’e-marketplace (place de
marché électronique).

Une place de marché électronique rassemble fournisseurs et acheteurs dans un forum
électronique. Le logiciel e-marketplace comporte des applications comme l’approvisionnement
en ligne, la gestion de catalogues et la saisie de commandes électronique. Les
solutions se concentrent sur les transactions business-to-business (B2B) et sont
généralement propres à  une industrie ou à  une catégorie de produits (fournitures
de bureau, par exemple). Une e-marketplace peut être très vaste, englobant tous
les acteurs d’une branche d’activité majeure, ou se limiter à  un petit nombre
de sociétés aux liens étroits.

Pour réaliser les connexions entre les e-marketplaces et les applications de gestion
AS/400 existantes, la composante Plug-n-Connect comprend deux frameworks : un
pour les applications de gestion et un pour les e-marketplaces. Les frameworks
Plug-n-Connect sont des applications Java et IBM publie les interfaces correspondantes
afin que les développeurs puissent créer leurs propres solutions fonctionnant
avec iSeries Connect.

Le framework e-marketplace nécessite un plug-in pour une offre e-marketplace donnée.
Face aux très nombreuses e-marketplaces, il n’y a qu’une poignée de fournisseurs
de logiciels dominants et donc le nombre de plug-ins nécessaires est relativement
faible. IBM fournit actuellement un plug-in pour les e-marketplaces, Ariba, dans
le cadre d’iSeries Connect et fournira un site Web où les fournisseurs de logiciels
indépendants (ISV) pourront publier des plug-ins supplémentaires. Comme les interfaces
de framework sont publiées, les fournisseurs de logiciels peuvent aussi écrire
des plug-ins pour des place de marché électroniques utilisant des solutions personnalisées.

Le framework d’application de gestion se connecte à  la logique de gestion back-end
à  l’aide d’outils comme MQSeries, les files d’attente de données OS/400, et les
appels de programmes. A l’avenir, IBM prévoit que les ISV fourniront des connecteurs
personnalisés conformes au framework iSeries Connect publié. Ce pourrait, par
exemple, être un connecteur pour entamer une transaction de saisie de commande
SAP R/3. Comme avec les plug-ins, il y aura un site Web sur lequel les ISV pourront
publier leurs propres connecteurs. IBM prévoit également d’offrir des ERP Connector
Templates qui simplifieront la création d’un connecteur propre à  une application.

Même avec la structure fournie par Plug-n-Connect, la construction d’une application
e-business demeure complexe. La composante Electronic Catalog d’iSeries Connect
automatise l’une des tâches les plus courantes, la création d’un catalogue de
produits pour publication sur Internet. Pour créer un catalogue en utilisant iSeries
Connect, on peut extraire les informations sur chacune des entrées du catalogue,
à  partir de DB2 UDB ou des fichiers stockés dans l’IFS (Integrated File System)
(une base de données Domino, par exemple). Une fois le catalogue créé, on peut
l’enrichir en puisant dans la base de données des produits : photographies des
articles, frais de transport, dimensions, et bien d’autres. Bien qu’un catalogue
électronique iSeries Connect ne supporte pas automatiquement une vitrine ou des
fonctions associées comme un panier, on peut l’intégrer à  une vitrine créée à 
l’aide de WebSphere Commerce Suite ou d’un outil de développement similaire.

Enfin, la composante Tools d’iSeries Connect essaie de simplifier la multitude
de tâches d’administration système inhérentes à  toute application e-business.
Il comprend des outils d’installation et de configuration et se charge de diverses
tâches : création des files d’attente de MQSeries, configuration d’un serveur
applicatif Web et localisation des mises à  jour pour les plug-ins et les connecteurs.
Cette composante donne les moyens de créer des plug-ins et des connecteurs ainsi
qu’un assistant permettant de créer un ACD (Application Connector Document), qui
 » mappe  » les paramètres pour l’application back-end (saisie de commande, par
exemple).

Ensemble, les quatre composantes d’iSeries Connect permettent d’aborder
sereinement un développement e-business

iSeries Connect : quelques informations importantes

Matériel minimum recommandé :
· 512 Mo de mémoire
· Modèle iSeries 270 fonction 2250 ou
modèle iSeries 820 fonction 2395

Logiciel nécessaire :
· OS/400 V4R5 ou au delà 
· AS/400 Java Developer Kit 1.1.8
· AS/400 Toolbox for Java
· Digital Certificate Manager (5769-SS1 Option 34)
· TCP/IP Connectivity Utilities for AS/400
· Cryptographic Access Provider for AS/400 (5769-AC3)
· L’un des serveurs Web suivants : HTTP Server for AS/400, Apache ou Domino
· L’un des serveurs applicatifs suivants : Domino for AS/400 (5768-LNT),
WebSphere Standard Edition (5733-AS3) ou WebSphere Advanced Edition (5733-WA3)

Disponibilité du produit : depuis février 2001
ID produit : 5733-B2B

Téléchargez cette ressource

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Sur fond de vulnérabilités en tout genre, les établissements hospitaliers, pharmacies, laboratoires et autres structures de soin font face à des vagues incessantes de cyberattaques. L’objectif de ce livre blanc est de permettre aux responsables informatiques ainsi qu’à l’écosystème des sous-traitants et prestataires du secteur médical de se plonger dans un état de l’art de la cybersécurité des établissements de santé. Et de faire face à la menace.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT