> Tech > Des utilitaires pour récupérer les fichiers effacés

Des utilitaires pour récupérer les fichiers effacés

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Ne pas pouvoir récupérer des données, effacées par erreur, peut vous coûter votre place. Cet article étudie 4 produits qui permettent de résoudre un problème que tout utilisateur a un jour rencontré. Imaginez-vous, un vendredi après-midi en train de terminer à  toute vitesse un projet afin d'éviter les embouteillages pour rentrer chez vous. A mi-chemin de la sauvegarde d'un gros fichier, vous recevez un message d'erreur Disque plein. Vous supprimez frénétiquement des fichiers de votre disque dur et videz la corbeille pour faire de la place. Ouf, vous terminez la sauvegarde du fichier, vous éteignez votre système et vous vous précipitez vers la sortie.

Le lundi suivant, votre patron vous demande quand votre plan budgétaire sera terminé. Vous réalisez soudain que vous l'avez supprimé pendant votre assaut de panique du vendredi précédent.

Vous recherchez le fichier dans le système. Vous vérifiez inutilement la corbeille et vous vous imaginez avec un serrement de coeur la réaction de votre patron. Ah, si vous possédiez un moyen de récupérer les fichiers détruits accidentellement !

Ce mois-ci le labo évalue quatre produits qui font apparemment l'impossible, c'est-à -dire restaurer des fichiers détruits, même après avoir vidé l'ultime espoir de NT, la Corbeille. Aucun d'eux ne nécessite d'expertise de débogage hexadécimal ou autres connaissances spécialisées. Chacun adopte une approche différente pour restituer les fichiers.
Deux produits offrent des fonctions de restitution après coup et les deux autres plusieurs couches de protection de récupération, notamment une Corbeille modifiée. Deux de ces produits utilisent des assistants pour vous guider dans le processus de restitution, alors que les deux autres adoptent une approche dépouillée qui demande un peu d'habitude.
Trois produits permettent de restituer les fichiers avant l'installation du produit complet. Cette fonction est importante parce que lorsque vous supprimez un fichier d'une unité, les secteurs que le fichier utilisait contiennent encore des données.
Or le système considère cet espace comme libre et permet de réécrire dessus lors de l'installation du programme de récupération. A moins d'avoir une option de récupération d'urgence, vous risquez donc d'écraser les fichiers que vous essayez de restituer simplement en installant l'utilitaire de restitution.

Vous pouvez très bien ne jamais avoir besoin d'utilitaire de restitution, mais vous apprécierez leur existence en cas de besoin. Car comme dit l'adage " Il vaut mieux posséder quelque chose et ne pas en avoir besoin que d'avoir besoin de quelque chose et ne pas le posséder ".

Vous pouvez très bien ne jamais avoir besoin d'utilitaire de restitution, mais vous apprécierez leur existence en cas de besoin

Pour les tests, j’ai utilisé un système monoprocesseur Pentium 166 MHz MMX avec
64 Mo de RAM, disque dur de 4,1 Go et lecteur de CD-ROM 20x, avec le SP3. De plus
j’ai installé ConfigSafe pour Windows NT d’ArtiSoft, qui permet de prendre une
photo instantanée de la configuration du système. Une fois l’examen de chaque
produit terminé, j’ai désinstallé le programme et utilisé ConfigSafe pour restaurer
la configuration originale du système. Les quatre produits ont donc été testés
avec la même configuration.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010