> Tech > Dilemme : augmenter les effectifs ou les performances machine ?

Dilemme : augmenter les effectifs ou les performances machine ?

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Isabelle Nougier
La société Maurin ne pourrait aujourd'hui plus se passer des produits qui lui ont permis d'absorber un doublement de ses effectifs globaux sans avoir à  augmenter les effectifs de son Service Informatique.Créé en 1871 par Emile Maurin et implanté à  Lyon depuis cette même date, le Groupe Maurin est aujourd'hui l'un des plus grands fournisseurs industriels du pays. Il est dirigé aujourd'hui par la 4ème et la 5ème génération de Maurin (ce qui constitue l'une des fiertés du Groupe), et s'organise autour de 2 sociétés d'exploitation, Emile Maurin et Michaud Chailly, réparties sur 18 sites dispersés sur tout le territoire français.
Le service informatique est quant à  lui centralisé à  Lyon. Il jouit d'une forte culture IBM, et les S/36 des débuts n'ont été remplacés par un AS/400 unique qu'en 1994. Actuellement le matériel se compose d'un AS/400 modèle 620 avec plus de 250 terminaux et une centaine de PC. N'ayant pas succombé aux sirènes des ERP, qu'elle n'exclut toutefois pas d'adopter un jour, la société utilise aujourd'hui un logiciel de gestion issu de l'IBM S/36, développé en interne et modifié pour le passage à  l'an 2000. On notera au passage que la société est déjà  prête pour l'Euro !
40000 dossiers clients et 23000 factures sont traités par mois, 300 personnes sont connectées en permanence , 6 jours sur 7, autant dire que l'informatique est un élément vital pour la société qui se verrait paralysée en cas de rupture de service.

La société ayant doublé ses effectifs et son chiffre d'affaire, il fallait optimiser les performances de l'existant

La société ayant doublé ses effectifs et son chiffre d'affaire en 4 ans, il fallait, pour que l'informatique s'adapte à  cette montée en charge, soit envisager une augmentation de ses propres effectifs (qui étaient et sont toujours de 10 personnes dont 7 au développement, une à  l'exploitation, une pour la micro et une assistante), soit adopter des solutions permettant d'optimiser les performances du matériel existant. C'est la deuxième solution qui a été retenue.
Il fallait donc limiter les pertes de temps dues à  d'éventuels bogues, optimiser les performances de la machine, gérer les pointes d'activité, et assister 2 fois plus d'utilisateurs qu'auparavant ; l'ensemble de ce cahier des charges paraissait satisfait par les solutions logicielles de la société Tango/04. Le Groupe Maurin s'est alors muni de plusieurs modules de la solution VISUAL Control Center de chez Tango/04, à  savoir VISUAL Support Pro, VISUAL Control for Windows, VISUAL Control for pools et VISUAL Control for jobs. Ces modules ont permis d'augmenter considérablement l'efficacité de la gestion de tous les problèmes utilisateurs, et ont permis de d'optimiser les performances de l'AS/400. L'ensemble de ces modules a très vite été complété par Bug Detector, un autre produit Tango/04, permettant le monitoring automatique des messages.

Dilemme : augmenter les effectifs ou les performances machine ?

Il est maintenant possible de visualiser et de s’informer à  tout moment des problèmes des utilisateurs, et surtout, il est possible d’avoir accès à  l’historique et l’environnement complet d’un travail en cours, de prendre la main et ainsi de régler un problème à  distance, à  l’instant même ou celui-ci survient.
Les utilisateurs ont apparemment beaucoup apprécié le confort apporté par cette solution. Tout le monde y a trouvé son compte, aussi bien l’utilisateur qui voit son problème traité quasiment instantanément sans avoir à  tâtonner et à  contacter le service informatique, que l’informaticien qui prend le problème à  la base sans avoir à  rechercher l’historique du début de l’erreur, celle-ci est donc beaucoup plus vite résolue.
Chaque problème, cerné de façon précise puisque pris à  la base, génère un dossier transmis aux développeurs de façon à  profiter au maximum de l’expérience acquise.
Il est clair, si l’on en croit Monsieur Bucket, Directeur des Systèmes d’Information, qu’aujourd’hui le nombre d’erreurs traitées est plus grand puisque le Service Informatique est informé de chacune d’entre elles; mais leur gestion est beaucoup plus rapide qu’auparavant, les utilisateurs n’ayant pas au préalable  » bidouillé  » pour régler leur problème tout seul ! Malgré cet accroissement du nombre des erreurs traitées, les temps d’intervention ont diminué et la maintenance a été réduite de 30%.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010