> Tech > Enterasys propose à  son tour une architecture « Fabric » pour datacenter

Enterasys propose à  son tour une architecture « Fabric » pour datacenter

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 03 octobre 2011
email

Enterasys vient concurrencer HP, Juniper et ou encore Cisco.

L’entreprise lance son architecture de datacenter OneFabric face aux FlexFabric (HP) et QFabric (Juniper) déjà présents sur le marché. « Quelque chose manque chez nos concurrents » indique Ram Appalaraju, vice-president en charge du marketing.

Et cette chose résiderait dans l’unification des outils d’administration et l’ouverture. « Il n’y a aucun standard dans l’architecture Qfabric », poursuit Ram Appalaraju. Enterasys a donc basé OneFabric sur une architecture ouverte et standard. Celle-ci supportera aussi bien du Citrix que du Microsoft ou du VMware. Niveau administration, Enterasys propose un unique outil baptisé OneFabric Control Center. Pour éviter à ses clients de remplacer leur infrastructure existante, OneFabric peut coexister avec et unifier l’administration des deux infrastructures réseau dans Control Center.

Mais c’est sur un autre point qu’Enterasys se démarque particulièrement de ses concurrents. La firme mise en effet sur l’intégration des réseaux sociaux dans son architecture, via son outil Isaac (Intelligent Socially Aware Automated Communications). L’idée est de permettre à un administrateur de recevoir des alertes et d’envoyer des commandes directement depuis les réseaux sociaux qu’il a l’habitude d’utiliser (Facebook ,Twitter, Salesfore Chatter ou LinkedIn) en se servant de messages directs ou de profils privés pour garantir la confidentialité.

Une possibilité qui offre au responsable une mobilité nouvelle grâce notamment à l’utilisation des tablettes et smartphones en entreprise. Basé sur les applications déjà existantes pour ces réseaux sociaux et non sur un client propre, Isaac en devient complètement indépendant de toutes plateformes (iOS, Androis, Blackberry OS, Windows Phone) ou terminaux. Gratuit pour les clients Enterasys, l’outil sera facturé à partir de 10 000 $ pour les nouveaux clients.

En ce qui concerne OneFabric, Enterasys fait du prix un argument massue. Face à un investissement de départ estimé à 350 000 dollars pour une architecture Juniper, OneFabric démarre avec des projets à 50 000 dollars. Enterasys espère donc séduire une cible plus large de petites et moyennes entreprises.

Trois clients ont actuellement un projet OneFabric pilote. Un programme de recrutement va être lancé la semaine prochaine afin de trouver de nouveaux partenaires pour la distribution. Un focus important devrait être fait sur les distributeurs régionaux.

Plus d’informations : Enterasys

Téléchargez cette ressource

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Sur fond de vulnérabilités en tout genre, les établissements hospitaliers, pharmacies, laboratoires et autres structures de soin font face à des vagues incessantes de cyberattaques. L’objectif de ce livre blanc est de permettre aux responsables informatiques ainsi qu’à l’écosystème des sous-traitants et prestataires du secteur médical de se plonger dans un état de l’art de la cybersécurité des établissements de santé. Et de faire face à la menace.

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 03 octobre 2011