> Tech > Exchange et les sauvegardes : les 6 erreurs à  ne pas commettre

Exchange et les sauvegardes : les 6 erreurs à  ne pas commettre

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Un de mes amis, excellent programmeur et administrateur UNIX, gère (entre autres choses) un petit serveur Exchange pour la société qui l'emploie. Une de ses grandes forces est de savoir lorsqu'il est débordé et, un jour, il m'a appelé en me demandant de l'aide. Il avait éteint le serveur Exchange, ne pouvait le relancer et n'avait pas de sauvegarde opérationnelle. Le plus stupide dans l'histoire est qu'il avait éteint le serveur pour installer un lecteur de DAT afin de faire des sauvegardes régulières !

La morale de cette histoire ? Il est indispensable de disposer de bonnes sauvegardes et, si vous n'en avez pas, vous tentez le démon. Mon ami a eu de la chance, le disque sur lequel se trouvaient les données d'Exchange était intact, j'ai donc pu restaurer les données. Cet article détaille les 6 erreurs à  ne pas commettre dans vos sauvegardes d'Exchange et la façon d'éviter un cauchemar en cas de défaillance de vos systèmes.

Exchange et les sauvegardes : les 6 erreurs à  ne pas commettre

Si mon ami avait installé l’unité de DAT et fait une bonne sauvegarde plus tôt
– avant que les utilisateurs ne surchargent la base de données d’Exchange Server
– il aurait pu facilement reconstruire sa machine.
Dans un monde idéal, nous aurions tous des sauvegardes à  jour de toutes nos données
importantes. Je parie que tous ceux qui liront cet article sont d’accord avec
le fait que les sauvegardes sont indispensables, mais que tous ne disposent pas
de sauvegardes à  jour.

Pourquoi les serveurs Exchange ne sont-ils pas systématiquement sauvegardés ?

Il est difficile de donner une seule réponse à  cette question, mais un facteur
semble revenir plus souvent qu’on ne le pense : les gens ne savent pas comment
Exchange Server stocke les données, ce qui fait qu’ils ne savent pas ce qu’est
une sauvegarde réussie.

Exchange Server stocke les données dans trois fichiers de bases de données : un

fichier pour les boîtes à  lettres (priv.edb), un fichier pour les données des

dossiers publics (pub.edb) et un fichier pour les données d’annuaire (dir.edb).

De plus, Exchange Server associe un ensemble de fichiers de journalisation à  l’annuaire

et un autre au magasin d’informations.

De par la façon dont Exchange enregistre les transactions entrantes, on peut souvent
faire une restauration complète – si vous sauvegardez régulièrement les fichiers
de bases de données et de journalisation. Si vous perdez les bases de données,
vous pouvez restaurer une version précédente et rejouer les fichiers de journalisation
pour mettre à  jour les transactions suivantes. si vous perdez le fichier du journal,
vous perdrez quelques mises à  jour mais vous pourrez restaurer la majorité de
vos données.

Règle N°1 : faites des sauvegardes régulières de tous
vos fichiers de base de données et de transaction. Pensez à  ce que serait votre
entreprise sans e-mails si vous n’avez pas de sauvegardes.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010