> Tech > Extraire des données AS/400 avec Access

Extraire des données AS/400 avec Access

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Comment placer des données AS/400 dans Access, et rajouter des noms de colonnes longs à  des tables. Inclus dans certaines versions de Microsoft Office, Access est un logiciel de gestion de bases de données très controversé. L'un des domaines dans lesquels il excelle est l'extraction de données à  partir de sources de données externes. En plus de ses convertisseurs qui lui permettent de manipuler de nombreux formats de données, Access peut utiliser ODBC (Open Database Connectivity) pour extraire des informations de différentes bases de données externes, comme DB2 Universal Database for AS/400 (UDB/400). Dès que les données externes se retrouvent dans Access, elles peuvent être utilisées pratiquement comme si elles avaient été produites en natif par Access. Voyons à  présent les deux principales méthodes permettant d'utiliser des données AS/400 dans Access (importation et liaison). Ensuite, nous passerons en revue la création d'une table liée, et analyserons une technique de création de titres de colonnes (champs) longs pour les tables importées ou liées.

L’importation et la liaison des données constituent les deux méthodes principales
pour introduire des données AS/400 dans Access. Lorsqu’une table base de données
(fichier) est importée dans Access, le logiciel copie les données de l’AS/400
dans une base de données Access. Cela implique que les données importées ne sont
désormais plus associées aux données d’origine.

Aussi, les modifications effectuées dans les données d’origine ne sont pas répercutées
dans la base de données Access, à  moins de réimporter les données. Importer des
tables présente des avantages et des inconvénients. L’un des avantages est que
les requêtes locales n’affectent pas (ou ne sont pas affectées par) les performances
de l’AS/400.

De ce fait, leur traitement est très rapide lorsqu’elles ne sont pas trop volumineuses.
Un des inconvénients est que importer des tables de grande taille peut se révéler
peu pratique à  cause de l’espace que cela nécessiterait sur les disques durs.

Par ailleurs, au fur et à  mesure que la base de données prend du volume, le temps
nécessaire à  Access pour importer un fichier augmente considérablement.
Quand une table Access est liée à  une table de base de données AS/400, Access
sauvegarde une copie de la structure de la table dans la base de données Access.

En revanche, les données résident sur l’AS/400 et sont manipulées par Access par
des transactions ODBC. Cela implique que les mises à  jour effectuées dans la table
AS/400 sont automatiquement répercutées dans la table Access lorsque celle-ci
est utilisée. D’autre part, si vous êtes autorisé à  modifier une table AS/400
liée à  une table Access, toutes les modifications que vous effectuerez dans la
table Access seront aussi reprises au sein de la table AS/400 associée. La liaison
de tables présente l’avantage de synchroniser les données entre les deux bases
de données.

Cependant, l’accès aux tables Access liées est plus lent qu’avec une table précédemment
importée (bien que les performances paraissent s’améliorer avec chaque version
de l’OS/400). En outre, les tables liées utilisent obligatoirement des noms de
champs AS/400, et ne s’accommodent des descriptions de champs qu’avec difficulté
(une méthode permettant de contourner cette limitation sera présentée un peu plus
bas).

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT