> Tech > Faciliter la migration vers Windows 2000 avec ADMT

Faciliter la migration vers Windows 2000 avec ADMT

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Martin McClean
Au fur et à  mesure que Windows 2000 s'affirme sur le marché informatique, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à  envisager la migration de leurs environnements Windows NT 4.0. Pour migrer un réseau de Windows NT 4.0 vers Windows 2000 (en effectuant une migration des forêts entre elles), il existe deux choix possibles : mettre à  niveau les domaines ou les restructurer. Une mise à  niveau des domaines, ou mise à  niveau sur place, consiste à  migrer le PDC et les BDC d'un domaine Windows NT 4.0 vers Windows 2000 Server. C'est la méthode de migration la plus commune et la voie la plus directe, la moins risquée à  suivre.
Une restructuration, ou consolidation de domaines, consiste à  créer une forêt Windows 2000 et à  y migrer les domaines Windows NT 4.0 existants. Cette méthode permet de concevoir une forêt idéale et de consolider ou de fusionner des domaines NT 4.0, si nécessaire. Elle permet aussi de revenir à  l'environnement Windows NT existant à  tout moment, puisqu'elle établit un environnement parallèle pour migrer le réseau. Elle permet donc un développement permanent de la structure Windows 2000, tout en préservant l'ancien environnement de production Windows NT.
Jusqu'à  récemment, la majorité des migrations étaient des mises à  niveau sur place. L'autre méthode, à  savoir la restructuration des domaines, posait souvent des problèmes pour réaliser une migration en douceur des utilisateurs et des groupes entre les domaines. Pour les résoudre, Microsoft a sorti l'outil AMDT (Active Directory Migration Tool). Il s'agit d'un ensemble d'assistants de migration faciles à  utiliser, prenant chacun en charge une tâche distincte. Avec eux, la mise en oeuvre d'une restructuration de domaines devient un jeu d'enfant.

Pour mettre en oeuvre une restructuration de domaines on peut se servir d’une combinaison
d’outils de scripting et d’invites de commande (par exemple Netdom, ClonePrincipal,
SIDWalker, MoveTree) du Kit de ressources de Microsoft Windows 2000. Mais avec
ADMT le processus de migration de Windows NT 4.0 à  Windows 2000 est plus rapide
et plus facile que la méthode du scripting. Le principal objectif d’ADMT est de
faciliter et de sécuriser la migration de Windows NT 4.0 au serveur Active Directory
de Windows 2000.

Microsoft a acquis la licence d’ADMT auprès de Mission Critical Software et offre
l’utilitaire gratuitement. (Pour télécharger une copie gratuite, allez à  l’adresse
http://www.microsoft.com/windows2000/downloads/deployment/admt/default.asp). ADMT
s’installe comme tout composant logiciel enfichable de la MMC (Microsoft Management
Console) et contient plusieurs assistants dédiés chacune à  une tâche particulière.
Les assistants supportent la migration des utilisateurs, des groupes et des ordinateurs,
ainsi que les nombreuses complexités opérationnelles nécessaires pour exploiter
les utilitaires de migration à  base de scripting ou de lignes de commande.

ADMT simplifie aussi nettement la migration à  partir des précédentes versions
de Windows NT. Il permet, par exemple, d’annuler les migrations d’utilisateurs,
de groupes ou d’ordinateurs les plus récentes. Il permet également de migrer les
comptes des services, tels que le compte des services Exchange et de recréer facilement
les relations d’approbation du domaine source au domaine cible. ADMT permet de
fusionner les domaines de ressources NT 4.0 existants en unités organisationnelles
(UO) Windows 2000, pour simplifier la gestion des ressources du réseau. Il permet
aussi la fusionner plusieurs domaines pour donner des domaines moins nombreux,
mais plus grands, dans un environnement Windows 2000 existant.

Microsoft a acquis la licence d’ADMT auprès de Mission Critical Software
et offre l’utilitaire gratuitement

La fonction la plus séduisante d’ADMT est celle qui permet d’effectuer des migrations
d’essai dans un environnement parallèle. Les événements de migration sont consignés
pour permettre d’en analyser l’impact (par exemple la création d’utilisateurs
ou de groupes, les appartenances à  des groupes), avant et après le processus de
migration réel. Il est également possible d’examiner et de contrôler comment les
comptes d’utilisateurs, les mots de passe, les ordinateurs, les groupes et les
détails de la sécurité sont traités pendant la migration.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010