> Tech > Gestion des disques avec Windows Vista

Gestion des disques avec Windows Vista

Tech - Par Patrice Bonnefoy - Publié le 24 juin 2010
email

La Gestion des disques est un composant logiciel enfichable de la MMC (Microsoft® Management Console) qui permet comme le nom l’indique d’administrer les disques durs et les volumes ou partitions qu’ils contiennent. Cet utilitaire système est accessible également depuis la Gestion de l’ordinateur au sein de l’arborescence Windows Vista, ne peut donc se faire que par une élévation de privilèges vers le profil Administrateur ou celui d’Opérateur de sauvegardes. Pour plus d’informations sur le contrôle des comptes utilisateurs (User Account Control) voir la rubrique Liens utiles en fin d’article. Il est également intéressant de savoir que Windows Vista est capable de s’auto diagnostiquer, de détecter pro-activement les défaillances, d’alerter l’utilisateur via le Centre de support avant que ne survienne la panne matérielle. De plus, si une défaillance se produisait, l’administrateur serait guidé dans la procédure de dépannage afin que la perte de données soit évitée.

Contenu complémentaire :

Contrôle de comptes utilisateur  :
Guide pas-à-pas du contrôle des comptes utilisateur dans Windows Vista bêta 2

Partition GPT (GUID Partition Table)  :
Table de partition des identificateurs universels uniques (GUID, Globally Unique ID)

Résolution des problèmes liés à la gestion des disques :
Page Technet sur la résolutions des problèmes de Gestion des Disques
 

Gestion des disques avec Windows Vista

Le composant Gestion des disques de Windows Vista gère les disques de base et les disques dynamiques. Quelle différence trouve-t-on entre les deux et quel est l’intérêt d’utiliser l’un plus que l’autre ?

Disques de base
Les systèmes d’exploitation suivants gèrent uniquement les disques de base :
• MS-DOS,
• Microsoft Windows 95,
• Microsoft Windows 98,
• Microsoft Windows Millennium Edition (Me),
• Microsoft Windows NT,
• Microsoft Windows XP Édition familiale,
• Windows Vista Édition Familiale Basique,
• Windows Vista Édition Familiale Premium.

Ils ne gèrent donc pas les disques dynamiques.
Un disque de base peut contenir, pour un disque MBR (Master Boot Record) :
• de 1 à 4 partitions principales (ou volumes) maximum,
• des partitions principales et une partition étendue contenant des lecteurs logiques,
• jusqu’à 3 partitions principales (ou volumes) et 1 partition étendue contenant jusqu’à 32 lecteurs logiques (Voir Figure 1).

Un disque de base peut contenir, pour un disque GPT (GUID partition table : systèmes EFI) :
• uniquement des partitions principales : jusqu’à 128 partitions.

Info disque GPT : les partitions de ces disques possèdent des tables de partition principale et de sauvegarde redondantes afin d’améliorer l’intégrité de la structure des données des partitions. Pour le moment, vous ne pouvez pas démarrer de système d’exploitation (x86 et 64 bits) à partir de ce type de disque qui doit contenir une partition EFI (Extensible Firmware Interface) pour démarrer ce système (sur ordinateurs de type Itanium).

Intérêts des découpages en partitions ? Par exemple, séparer les données d’une seule partition :
• Partition Système,
• Partition de démarrage (plusieurs systèmes d’exploitation conduisent à augmenter le nombre de partitions de démarrage : cas du multi-boot),
• Partition pour le dossier Mes Documents,
• Partition pour le fichier de pagination (amélioration des performances),
• Partition pour la sauvegarde des données,
• Partition pour les traitements multimédias…

Avantage primordial ? En cas de panne sévère, vous augmentez les chances de récupérer les données plus facilement.


Téléchargez gratuitement cette ressource

L’optimisation réseau en 6 atouts clés

L’optimisation réseau en 6 atouts clés

Quelles sont les 6 atouts clés d'un réseau 100% cloud, évolutif et sécurisé ? Faites évoluer vos solutions IT d'entreprise, bénéficiez d’une infographie exclusive pour activer ces nouvelles solutions technologiques.

Tech - Par Patrice Bonnefoy - Publié le 24 juin 2010