> Tech > Hébergement Web : ce qu’il faut prendre en compte dans le choix de votre hébergeur

Hébergement Web : ce qu’il faut prendre en compte dans le choix de votre hébergeur

Tech - Par Robert Hoffmann - Publié le 17 mars 2014
email

La plupart des chefs d'entreprise le savent : de nos jours, une présence en ligne performante joue un rôle déterminant dans la réussite d'une entreprise.

Hébergement Web : ce qu’il faut prendre en compte dans le choix de votre hébergeur

D’après une récente étude de Google, 56 % des consommateurs ne font pas confiance à une entreprise qui n’est pas présente sur la Toile. Les consommateurs veulent pouvoir se renseigner sur Internet avant d’acheter, et cela est d’autant plus vrai aujourd’hui, à l’heure où ils ont accès à Internet à tout moment depuis leur smartphone. Il est donc indispensable, pour toute entreprise qui souhaite rester compétitive, d’avoir un site Web performant. Or, un bon site Web dépend des services proposés >par le prestataire qui l’héberge. Le choix de votre hébergeur ne doit donc pas être laissé au hasard. Bien au contraire, de nombreux éléments sont à examiner.

Qualité et fiabilité.

Une étude réalisée par 1&1 sur les habitudes de 1 003 consommateurs français sur le Web a montré que 76 % des internautes sont régulièrement gênés par des sites défectueux. 38 % le sont par des sites hors ligne pour maintenance et 68 % décident même de ne plus avoir recours aux services d’une entreprise à cause d’un site Web défaillant.

L’étude révèle également que 52 % des Français se disent plus critiques envers des sites Web défaillants qu’il y a 5 ans. Il est donc crucial, pour toute entreprise qui se lance sur Internet, de disposer d’un site Web sûr et fiable.

Lorsque vous choisirez votre hébergeur, veillez à ce qu’il vous propose une connectivité à 99,99 % et offre la géoredondance grâce à l’hébergement des données dans deux datacenters haute performance séparés. Des backups automatiques quotidiens, une fonction restauration de l’espace Web et des mises à jour de sécurité sont également garants d’une présence en ligne efficace.

La performance quotidienne d’un site Web peut avoir des conséquences sur l’image de marque d’une entreprise et sur ses ventes en ligne. C’est pourquoi l’utilisation de bases de données et d’applications Web est conseillée, mais il faudra être vigilant car des applications gourmandes en ressources comme Magento, si elles sont exploitées sur un hébergement mutualisé, peuvent réduire la réactivité de votre site. Votre hébergeur devra garantir un haut niveau de performance grâce à des temps de chargement, de réponse et des requêtes de bases de données plus rapides. Ou encore un niveau de performance en RAM élevé qui offre une performance identique à celle d’un serveur.

La vitesse de chargement d’un site Web dépend également de l’éloignement géographique qui sépare l’internaute et le serveur qui héberge le site : plus le visiteur sera éloigné du serveur, plus la vitesse de chargement du site sera réduite. La connectivité proposée par l’hébergeur est donc un élément essentiel. 1&1, par exemple, a récemment intégré un CDN (Content Delivery Network) à son offre hébergement mutualisé : ce CDN permet des temps de chargement plus courts pour les images et les contenus dynamiques, en mettant le contenu du site Web en cache dans 23 points de présence à travers le monde. Les fichiers sont ainsi stockés au plus près des visiteurs et le chargement de toutes les pages du site est plus rapide.

Utiliser des applications.

Pour créer son site Web, il est aujourd’hui de plus en plus courant d’utiliser des applications intégrées. WordPress, par exemple, est un système de gestion de contenu très populaire auprès des PME. Mais il faudra veiller à ce que l’hébergement du site soit optimisé pour son utilisation.

Les applications « Click and Build »permettent de partager sur les réseaux sociaux et de communiquer plus facilement. Certains hébergeurs comme 1&1 offrent la possibilité d’installer ces applications en « free mode »ou en « safe mode ». Ce dernier mode offre le confort d’une plateforme mutualisée puisque l’hébergeur s’occupe d’installer automatiquement les patchs de sécurité et les mises à jour. Le « free mode »conviendra parfaitement aux sites Web amenés à grandir rapidement puisqu’il permet d’intervenir sur le code et d’utiliser sans restriction des plug-ins ou des thèmes. A noter que les clients peuvent facilement passer du safe mode au free mode si leurs besoins évoluent.

Un catalogue de thèmes et plug-ins pré-installés pour les applications les plus populaires (WordPress, Joomla !, Drupal, Typo3 et Magento) peut également s’avérer utile. Vous disposerez en effet de solutions immédiates pour améliorer l’affichage mobile, la sécurité et la performance de votre site Web. Veillez également à ce que votre hébergeur vous permette d’intégrer facilement du code HTML.

Après avoir créé votre site, il faudra vous assurer qu’il soit bien visible sur les moteurs de recherche. Il est donc indispensable que votre hébergeur propose des outils d’optimisation

pour les moteurs de recherche (SEO) et le marketing en ligne (SEM). Pouvoir accéder aux statistiques de votre site Web vous donnera des informations précieuses sur les visiteurs, leur situation géographique et les pages les plus populaires – un élément clé pour mesurer le succès de campagnes marketing et pour l’évolution de votre entreprise.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Gestion des données Cloud

Guide de Gestion des données Cloud

Découvrez comment OuiCar utilise la solution New Relic sur AWS pour réduire le temps de dépannage lié aux problèmes de performance et améliorer de 40 % le temps de réponse en back-end. Avec la solution APM de New Relic sur AWS Marketplace, OuiCar bénéficie d'une vision complète de ses performances système pour tirer le meilleur profit de ses données Cloud.

Tech - Par Robert Hoffmann - Publié le 17 mars 2014

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT