> Tech > HP réduit son plan social et annonce ses plans pour 2013

HP réduit son plan social et annonce ses plans pour 2013

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 23 janvier 2013
email

Lors de sa conférence de presse de rentrée, HP France a indiqué avoir obtenu auprès de Meg Whitman, CEO du groupe, une diminution du nombre de départs prévus dans le cadre du plan social annoncé en mai 2012.

HP réduit son plan social et annonce ses plans pour 2013

Ce plan prévoyait le départ de 29 000 salariés au niveau mondial dont 520 dans l’hexagone. Ce nombre avait déjà été réduit à 478 en septembre suite à « une optimisation du plan » explique Gérald Karsenti, PDG de HP France. « Au vu des perspectives du marché français, une nouvelle baisse à 300 départs a été accordé par Meg Whitman », poursuit le dirigeant. Ces suppressions d’emploi seront constitués de départs pré-retraites sur la base du volontariat et s’étendront jusqu’à la fin de l’année 2014. Gérald Karsenti indique par ailleurs qu’un plan de recrutement sera également mis en place pour intégrer des jeunes à l’entreprise. « Cela nous laisse le temps de transmettre le savoir de ceux qui vont partir aux jeunes générations qui vont rentrer ».

HP a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 120,4 milliards de dollars, un profit opérationnel de 11 milliards et un cash-flow de 10,6 milliards. « Nous avons remboursé 5,6 milliards de dette et racheté 1,6 milliards d’actions, souligne Gérald Karsenti.  Sur le plan opérationnel HP va très bien ». Le PDG français cherche à rassurer sur les finances de la compagnie après les difficultés occasionnées notamment par le rachat d’Autonomy, pour lequel une plainte est toujours en cours d’instruction. « Le conseil d’administration a estimé qu’il ne disposait pas de tous les éléments pour estimer la valeur d’Autonomy. Une action a été entamée avec une plainte à New-York et Londres et nous ne la commenterons pas ».

Toujours numéro un du PC

Dans le monde du PC, HP est toujours en tête avec 25 % de parts de marché et va lancer plusieurs nouvelles machines au cours des prochaines semaines, dont le HP Spectre One. « Le PC de bureau n’est pas mort, clame Pascale Dumas, Directrice de la division PC et Impression. Mais le design est essentiel aujourd’hui  pour continuer à alimenter intérêt des clients ». Malgré des ventes en forte baisse, le marché PC devrait réussir à maintenir une croissance positive de 1% jusqu’en 2015.

(((IMG5902)))
Le all-in-one HP Spectre One

Dans le domaine des tablettes, HP compte sur ses convertibles avec l’Envy x2 et la future ElitePad 900 qui devrait être disponible d’ici deux semaines.  Des produits sous Windows 8 avec lesquels HP espère toucher le monde professionnel. « Windows 8 dispose des paramètres de sécurité attendus par les entreprises », indique Pascale Dumas. Et si rien n’est annoncé à l’heure actuelle, HP pourrait par ailleurs être tenté par un retour sur le marché des smartphones avec des déclinaisons de ses offres tablettes.

Du côté des imprimantes, HP annonce une « véritable révolution » avec sa stratégie « Ink in Office ». La nouvelle OfficeJet Pro Série X est une machine jet d’encre capable de sortir jusqu’à 70 pages couleur par minute. « Le retour du jet d’encre dans le monde de l’entreprise promet des rapports coût/performances inégalés », annonce la responsable. Lancement prévu le 4 février prochain. La LaserJEt Enterprise MFP sera quant à elle la première à intégrer la technologie Autonomy via une interface sous forme de tablette qui donnera accès aux informations et documents de l’entreprise.

(((IMG5903)))
La LaserJEt Enterprise MFP

Vers le Software Defined Datacenter

HP n’oublie évidemment pas le cloud computing qui lui a rapporté plus de 3,5 milliards de dollars dans le monde (services, logiciels et infrastructures cumulés). En France, 49 clients auraient actuellement un cloud en production opéré par HP. L’occasion pour Gérald Karsenti de rappeler que sur les onze contrats d’infogérance français au TCV (Total Contract Value) supérieur à 50 millions d’euros qui ont été signés en 2012, sa société en a remporté 9.

Bruno Buffenoir, Directeur commercial, affirme quant à lui la volonté de HP de baser sa stratégie sur le respect des standards et notamment la plateforme OpenStack sur laquelle il se repose pour proposer une nouvelle architecture dans les datacenters. « Le Software Defined Datacenter est une inversion totale de la manière dont les systèmes d’informations sont structurés, explique Bruno Buffenoir. Les applications vont pouvoir piloter en temps réel  le provisioning des ressources serveurs, stockage ou réseau en fonction des besoins ». Jean Paul Alibert, Vice-président chargé de l’innovation, rappelle lui que le projet Moonshot, censé permettre aux entreprises de mettre jusqu’à 1 000 serveurs dans un rack, devrait se concrétiser dès cette année.

(((IMG5904)))
Le projet Moonshot

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 6 bonnes pratiques sur la protection des données

Les 6 bonnes pratiques sur la protection des données

Nouveau Guide thématique à l’intention des Directions informatiques. La Datasphere mondiale représente 40 Zo de données créées, dupliquées et enregistrées chaque année. La gestion et le stockage des données deviennent d’autant plus critiques que leur volumétrie ne cesse de croître et d’ici 2025, ce chiffre aura quadruplé. Découvrez dans ce nouveau guide les meilleures recommandations pour survivre dans l’univers de l’Infinite Data.

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 23 janvier 2013