> Tech > IBM Mainframe50 – IBM en quête des nouveaux talents du mainframe

IBM Mainframe50 – IBM en quête des nouveaux talents du mainframe

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 09 avril 2014
email

Le system360 a 50 ans. « Et avoir 50 ans ne signifie pas que c’est la fin », souligne Steve Mills, Vice-président Software & Systems d’IBM, à l’occasion de l’événement organisé à New-York pour célébrer l’anniversaire du mainframe.

IBM Mainframe50 – IBM en quête des nouveaux talents du mainframe

La plupart des grandes sociétés dans les secteurs de la banque, de l’assurance ou encore de la distribution ont encore aujourd’hui des applicatifs critiques tournant sur mainframe.

Depuis 1964, Big Blue n’a pas cessé de développer sa plateforme et a investi plus de 50 milliards de dollars dans son évolution. Au total, plus de 7 000 brevets ont été déposés, dont 500 rien que l’année dernière. « Quand vous achetez un mainframe, vous n’achetez pas une technologie vieille de 50 ans mais une machine lancée il y a quelques mois », explique, Tom Rosamilia, Vice-président Systems & Technology Group, en référence au System zBC12 dévoilé en juillet dernier. Si la technologie a donc encore de beaux jours devant elle, encore faut-il trouver des professionnels capables de l’exploiter.

« C’est un défi d’attirer les jeunes générations sur ces technologies », reconnaît Pat Toole, Directeur de l’offre System z chez IBM. Pour tenter de susciter des vocations, IBM organisait dans ses locaux new-yorkais une compétition internationale de développement sur mainframe : le « Master the Mainframe World Championship ». Une quarantaine d’étudiants du monde entier avait été sélectionnée parmi 20 000 participants pour présenter leurs travaux devant un jury composé de responsables IBM et de clients comme Metlife ou Visa.

(((IMG6798)))
La compétition a été remportée par l’étudiant taiwanais Yong-Siang Shih.
Le sud-africain Rijnard van Tonder et le britannique Philipp Egli complètent le podium. 

Parmi eux, deux représentants français : Lola Rigaut-Luczak de l’UTC (Université de Technologie de Compiègne) et Alain Sanguinetti de Polytech Paris-UPMC. La première étudie le Data Mining et le second la robotique. Tous deux n’avaient jamais entendu parler du mainframe lorsqu’ils ont décidé de s’inscrire à la compétition en février dernier.

Des MOOCs pour se former au System z

Et c’est bien ce déficit de visibilité dans les écoles et universités qu’IBM souhaite corriger. Outre le concours Master the Mainframe, Big Blue accentue son action pour promouvoir la plateforme auprès des jeunes et attirer de nouveaux talents. Depuis 2003, l’Academic Initiative vise à alimenter les établissements scolaires en ressources pour les aider à développer les compétences informatiques de leurs étudiants et notamment sur le mainframe. Depuis la création du programme, plus de 180 000 étudiants dans 70 pays ont bénéficié de cours et de formation.

Pour aller plus loin, IBM annonce le lancement de trois MOOCs (Massive Open On-line Courses) autour du System z, conçus en partenariat avec l’Université de Syracuse, le Marist College (établissement installé à Poughkeepsie, dans l’Etat de New-York, à proximité de l’usine de fabrication des mainframes IBM) et la Linux Foundation. Les cours seront donc accessibles librement à partir du site internet de l’Academic Initiative.

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 clés de supervision Multi Cloud

5 clés de supervision Multi Cloud

A l’heure du Software Defined Everything (SDx) la conception et l’exploitation de logiciels sont plus complexes que jamais, ce nouvel eBook décrit les éléments clés à prendre en compte lors de la transition vers les technologies, les plates-formes et les éléments logiciels modernes afin de tirer tout le potentiel des solutions Multi cloud d'entreprise.

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 09 avril 2014

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT