> Tech > L’Imagine Cup 2013 veut marier IT et business

L’Imagine Cup 2013 veut marier IT et business

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 08 novembre 2012
email

Microsoft a sonné le départ hier de l’Imagine Cup 2013. Pour sa onzième édition, la compétition mondiale qui oppose chaque année plusieurs centaines de milliers d’étudiants prend le chemin de la Russie.

L’Imagine Cup 2013 veut marier IT et business

Après Sydney l’année dernière, c’est la ville de Saint-Pétersbourg qui accueillera en juillet prochain la finale du concours. Mais avant d’en arriver là, chaque pays participant va devoir sélectionner ses champions. La compétition à cette année été réorganisée autour de trois catégories : Innovation, Jeux-vidéos et Citoyen du monde.

Cette dernière catégorie reprend les objectifs du millénaire définis par les Nations Unies. Les projets devront répondre à une problématique sociétale comme l’éducation, la santé ou l’environnement. Dans les précédentes éditions d’Imagine Cup, cet objectif était généralisé à l’ensemble des catégories. Une restriction qui, selon David Cohen, responsable du concours chez Microsoft France, fermait la porte à de nombreux projets innovants. « C’est une demande des étudiants qui souhaitaient avoir plus de liberté et de créativité, indique-t-il. Certains avaient de très bons projets mais qui n’étaient pas dans le domaine humanitaire et ne pouvaient donc pas concourir. »

La firme de Redmond veut pousser encore davantage les participants à créer des projets viables économiquement et à les concrétiser par la création d’une entreprise. Pour cela, le montant de la récompense pour les équipes victorieuses au niveau mondial a été doublé et atteint désormais 50 000 dollars afin d’aider les gagnants à monter leur start-up. Cette volonté est également illustrée par la présence de plus en plus importante des écoles de commerce dans la compétition.

Beaucoup d’équipes intègre aujourd’hui un ou plusieurs étudiants sans compétence en développement ou en design, mais avec les capacités pour mettre en place un business plan crédible pour les investisseurs qui suivent de près la compétition. Des master class vont également être mises en place tous les mois à Paris, avec le soutien notamment des incubateurs Silicon Sentier et Founder Institute.

« Vos langages, vos terminaux »

« À partir du 3 septembre, nous allons faire un tour de France des business school, explique David Cohen. Elles ne connaissent pas forcément Imagine Cup et nous voulons inciter leurs étudiants à venir aux master class afin de rencontrer des étudiants en informatique et pour qu’ensemble, ces jeunes créent de la valeur ».

1,3 million d’étudiants ont déjà participé à Imagine Cup depuis sa création et la France est une des nations les plus récompensées avec 11 médailles d’or. Microsoft compte sur le lancement de ses nouvelles plateformes Windows 8 et Windows Phone 8 pour attirer toujours plus de futurs développeurs. « C’est une bonne année pour faire la compétition car vous avez la possibilité de développer pour les téléphones, les consoles de jeux, les ordinateurs ou les tablettes, a indiqué Jean Ferré, Directeur de la division Développeurs, Plateforme et Ecosystème (DPE), aux étudiant. Vous travaillez avec vos langages pour vos terminaux. Soyez seulement créatifs ».

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 janvier 2013 sur le nouveau portail Imaginecup.fr. Rendez-vous en avril pour la finale française.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Une véritable révolution se prépare progressivement... les entreprises doivent veiller à ne pas rester à l’écart et se faire prendre de vitesse. Tout comme la mobilité ou encore le cloud, la blockchain est une composante essentielle de la transformation numérique. Découvrez, dans ce dossier, comment aborder, comprendre et démarrer la Blockchain

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 08 novembre 2012