> Tech > Installer Virtual Server 2005 R2 sous Windows Vista

Installer Virtual Server 2005 R2 sous Windows Vista

Tech - Par Matthieu Martineau et Saïda Aziri - Publié le 24 juin 2010
email

Virtual Server 2005 s’administre au moyen d’une interface Web. Cette interface est ajoutée automatiquement lors de l’installation. Elle est physiquement stockée dans le répertoire d’installation du produit mais est accessible par le biais d’un répertoire virtuel de IIS (ce répertoire se nomme /virtualserver). Voir figures 1 et 2.Entre autre nouveauté, Windows VISTA intègre une version entièrement redéveloppée de IIS ; j’ai nommé la version 7.0. Par défaut Virtual Server 2005 ne s’installe pas correctement avec IIS 7.0 et Windows VISTA. Nous allons voir comment y remédier via ce petit article. :) Voir figure 3 Remarque : Toutes les captures d’écran ont été réalisées à l’aide de la dernière version publique de Windows VISTA (RC2 – build 5744) mais ont été validées depuis sur les versions finales 32 bits et 64 bits de VISTA (build 6000).

Installer Virtual Server 2005 R2 sous Windows Vista

Fidèle à la philosophie sécuritaire mise en place avec VISTA, l’installation de IIS est réduite à son strict minimum. C’est ensuite à l’administrateur de choisir les composants qui doivent être installés sur la machine (ces composants peuvent être activés ou désactivés indépendamment au niveau de chaque site Web ou de chaque répertoire virtuel). Un exemple flagrant : par défaut aucune méthode d’authentification n’est installée sur le serveur ! Cela permet de conserver un excellent niveau de sécurité puisqu’aucun composant non nécessaire n’est installé (l’administrateur est donc à l’abri d’une éventuelle faille de sécurité au niveau de l’authentification « de base », « intégrée à Windows »…).

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur IIS 7.0, vous pouvez consulter l’article suivant qui présente les différents aspects du produit : http://www.laboratoire-microsoft.org/ articles/ ITforum_2005/IIS7/ L’installation de IIS 7.0 s’effectue à partir du composant ajout/suppression de programme dans le panneau de configuration. Vous pouvez lancer cet outil via le raccourci appwiz.cpl. Une fenêtre similaire à celle présentée en figure 4 doit normalement apparaître . Une fois la console lancée, allez sur « Turn Windows features on or off » (Activer ou désactiver des composants Windows).

La fenêtre suivante permet d’ajouter ou de supprimer divers composants Windows. Voir figure 5. Il n’est pas recommandé de cocher directement la case "Internet Information Services". En effet, cela activerait certaines fonctionnalités de IIS non nécessaires à Virtual Server 2005 R2. Dans le respect des recommandations Microsoft (les fameuses "best practices"), nous vous proposons de sélectionner uniquement les composants utiles. Voici la liste de ces composants : (Voir figure 6)

• Web Management Tools / IIS 6 Management Compatibility /IIS Metabase and IIS 6 Configuration Compatibility
• Web Management Tools / IIS Management Console
• World Wide Web Services / Application Development Features / .NET Extensibility
• World Wide Web Services / Application Development Features / ASP.NET
• World Wide Web Services / Application Development Features / CGI
• World Wide Web Services / Application Development Features / ISAPI Extensions
• World Wide Web Services / Application Development Features / ISAPÏ Filters
• World Wide Web Services / Common Http Features / Default Document
• World Wide Web Services / Common Http Features / Static Content
 • World Wide Web Services / Security / Basic Authentication
• World Wide Web Services / Security / Request Filtering La capture d’écran (figure 6) récapitule cette liste.

Certains composants sont dépendants les uns des autres. Par exemple, lorsque vous cocherez la case ASP.NET, les cases .NET Extensibility, ISAPI Extensions et ISAPI Filters seront automatiquement cochées ! Une fois les composants sélectionnés, cliquez sur le bouton OK pour lancer l’installation. Petite nouveauté par rapport à Windows XP, l’ajout de composants ne nécessite pas l’insertion du CD-ROM étant donné que VISTA copie tous les fichiers nécessaires en local lors de l’installation du système d’exploitation.

Lorsque l’installation est terminée, vous devez redémarrer la machine pour que les services IIS soient totalement fonctionnels. Une fois cette formalité remplie, vous pouvez lancer la console d’administration de IIS via Panneau de configuration / Outils d’administration. La première chose que l’on remarque est l’interface qui a été complètement remaniée et reprend la logique des consoles MMC version 3.0 : -Sur le volet de gauche on dispose de l’arborescence de la console -Au centre, on trouve les différents composants de IIS -A droite les diverses actions liées à ces composants V

oici une capture d’écran de la console susnommée (notez que le nombre de composants situés au centre de la console peut être amené à évoluer en fonction des options sélectionnées dans la fenêtre « Turn Windows features on or off » ). Voir figure 7. Comme sur les précédentes moutures du service, un site Web par défaut est présent. Ce site ne contient rien hormis une page par défaut qui redirige l’utilisateur vers le site Web www.iis.net.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide Atlassian Data Center

Le Guide Atlassian Data Center

Face aux nombre croissants d’utilisateurs qui accèdent à vos apps, le Guide Atlassian Data Center présente les meilleures pratiques et solution d'évolutivité, de sécurité et de conformité en vous appuyant sur les normes du secteur et les logiciels présents dans votre stack technique, ce Guide Ultime répond à vos principales préoccupations pour assurer la conformité et surveiller tous les problèmes de sécurité potentiels de vos environnements applicatifs d’entreprise.

Tech - Par Matthieu Martineau et Saïda Aziri - Publié le 24 juin 2010