> Tech > Intel, AMD et les processeurs 64 bit

Intel, AMD et les processeurs 64 bit

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Michael Otey
Prolongeant leur rivalité dans le domaine des puces 32 bit à  la prochaine génération informatique, Intel et AMD prévoient de sortir de nouveaux processeurs 64 bits compatibles x86 en 2001. Mais les deux grands rivaux ont adopté des voies différentes pour leurs prochaines générations de processeurs. Tout comme le bond en avant de puissance obtenu lorsque la plate-forme PC a évolué pour passer du processeur 286 à  16 bits au 386 à  32 bits, le saut au 64 bits promet de faire grimper la technologie PC vers de nouveaux sommets dans l'entreprise. Certes les processeurs 64 bits ne feront pas se calculer plus vite les tableaux Excel, ni tourner plus vite la plupart des autres applications. Mais les nouveaux processeurs répondront à  l'éternel besoin d'augmentation de la puissance du processeur qu'exprime l'informatique haut de gamme. Ce sont les stations graphiques haut de gamme et les grands systèmes de bases de données, tels que Microsoft SQL Server et Oracle, qui bénéficieront le plus directement des nouveaux processeurs. Les sociétés .com (prononcer " dot com ") et le nombre croissant d'applications d'aide à  la décision et de data warehouse sont généralement les forces motrices à  l'origine de la croissance massive des bases de données. Ces applications tireront moins parti des augmentations de vitesse brute des processeurs, que d'une plus grande capacité d'adressage de la mémoire. Les applications de bases de données en particulier sont terriblement gourmandes en RAM. Elles sont d'autant plus performantes qu'elles ont de la mémoire.

L'actuelle génération de processeurs 32 bits peut traiter en natif jusqu'à  4 Go (232 octets) de données. Sur ces 4 Go adressables, Windows 2000 Server réserve 2 Go de stockage pour son propre usage et en laisse 2 pour les applications. L'architecture EMA (Enterprise Management Architecture), que supportent Windows 2000 Advanced Server et Windows 2000 Datacenter, fournit deux méthodes pour étendre la quantité de RAM disponible pour les applications : 4 GT (4 GB RAM Tuning) et PAE (Physical Address Extension). 4 GT ajoute le commutateur /3GB au chemin ARC (Advanced RISC Computing) dans le fichier boot.ini pour permettre aux applications de gérer jusqu'à  3 Go de RAM. PAE utilise une fenêtre pour mapper des tranches de mémoire physique à  l'espace d'adressage virtuel d'une application et étendre la capacité d'adressage de la mémoire physique à  8 Go sur Windows 2000 Advanced Server et à  64 Go sur Windows 2000 Datacenter Server. (Pour en savoir plus sur le support EMA de Datacenter, voir l'article de Gregg Todd " Windows 2000 DataCenter : Microsoft vise la cours des grands ").
Les futurs processeurs 64 bits vont étendre considérablement la quantité de mémoire physique adressable disponible pour les systèmes haut de gamme. Les processeurs 64 bits d'Intel et AMD mettront la barre très haut, atteignant 16 exaoctets (EO), soit environ 18 milliards de gigaoctets (264 octets) - plus qu'il n'en faut, même pour les applications les plus massives d'aujourd'hui.

Les processeurs 64 bits ont en fait deux fonctions importantes. Outre la capacité d'utiliser 64 bits pour définir une adresse en mémoire, ils peuvent manipuler 64 bits de données simultanément. Etant donné que la capacité de manipuler 64 bits de données à  la fois dépend plus de la structure des bus que des processeurs, la tendance vers le traitement 64 bits va de pair avec d'importants progrès en matière de technologie des bus système.

Bien que partageant clairement un objectif commun, Intel et AMD ont choisi des chemins très différents pour atteindre leur destination

Bien que partageant clairement un objectif commun, Intel et AMD ont choisi des
chemins très différents pour atteindre leur destination. Contre toute attente,
Intel prévoit d’abandonner son architecture vedette x86 au profit de la nouvelle
architecture IA-64 radicalement différente, développée en collaboration avec Hewlett-Packard.
Cette architecture introduit un jeu d’instructions différent. Elle est basée sur
une conception très sophistiquée et très complexe dont l’efficacité dépend en
définitive de la nouvelle technologie des compilateurs.

En revanche, AMD prévoit d’étendre l’architecture x86 avec une nouvelle conception
baptisée sur x86-64, simple extension logique de l’actuelle architecture du jeu
d’instructions x86-32 utilisé par tous les processeurs x86.

Ces approches concurrentes auront un impact phénoménal sur la transition des plates-formes
Windows 2000 et de la future plate-forme Windows.NET à  la technologie 64 bits.
Voyons plus en détails les différentes routes choisies par Intel et AMD.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010