> Tech > Introduction a Windows .Net WebServer

Introduction a Windows .Net WebServer

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Tim Huckaby - Mis en ligne le 30/10/2002
Dans le monde entier, les informaticiens ont volontiers anticipé l'arrivée de la famille Microsoft Windows .NET Server (nom de code précédent Whistler), constituée de quatre produits serveur : .NET Standard Server, .NET Enterprise Server, .NET Datacenter Server et .NET Web Server. Avec un peu d'ironie, on observera que les aspects les plus intéressants du quatrième produit - .NET Web Server - résident dans ce qu'il n'offre pas ...Les trois autres membres de la famille .NET Server offrent toutes les fonctionnalités et possibilités de .NET Web Server et bien davantage. L'intérêt de .NET Web Server réside dans le fait que Microsoft a rationalisé l'administration, le coût et la fonctionnalité de ce produit, pour le cantonner au rôle de serveur Microsoft IIS (Internet Information Services) 6.0 Web.

Si l'on compare le .NET Web Server aux autres produits Microsoft Server, nouveaux et anciens, on constate que le .NET Web Server est un produit Microsoft unique. Pour comprendre l'enthousiasme manifesté par les administrateurs système envers ce produit serveur Web autonome, il faut comprendre la manière dont Microsoft positionne .NET Web Server, ainsi que ce que le produit peut et ne peut pas faire.

Introduction a Windows .Net WebServer

Microsoft a récemment essuyé de vives
critiques pour ses politiques de licence
Windows 2000 pour serveurs Web. De
tout temps, les OS et serveurs
Microsoft étaient relativement bon marché et donc la licence des serveurs
Web ne posait pas de problème – jusqu’à 
ce que Microsoft livre Win2K. Au
moment même où les administrateurs
découvraient avec plaisir que le déploiement
de fermes IIS 5.0 Web massives
était indolore sous Win2K, ils recevaient
une claque magistrale sous la
forme des coûts de licence de Win2K
liés à  de tels déploiements. Beaucoup
d’administrateurs se demandent pourquoi leur société devrait payer
pour une licence Win2K Server entière
s’ils n’utilisent qu’IIS.

Il semble que Microsoft écoute ces
doléances. Elle introduit donc .NET
Web Server comme un serveur Web
concentré sur les fonctions, en promettant
un déploiement et une administration
simplifiés, optimisés pour
le Web : service et hébergement.
Tous les principaux fournisseurs de plates-formes logicielles et matérielles
(Sun Microsystems, IBM, Netscape, par
exemple) ont offert pendant des années
des produits dans ce créneau –
c’est-à -dire, des produits serveur Web
peu coûteux, séparés de l’OS, du répertoire,
et du serveur applicatif.

Mieux encore, bien que Microsoft
n’ait pas encore dévoilé le tarif définitif,
on peut s’attendre à  ce que ce membre
de la famille .NET Server soit à  la portée
des sociétés dont la seule raison
pour mettre en oeuvre .NET Server est
de pouvoir utiliser IIS 6.0. Les responsables
informatiques qui gèrent un
budget et sont constamment en quête
d’argent pour s’offrir de nouveaux serveurs
Web dans leurs fermes Web, seront
particulièrement séduits par cette
release.

Au moment où j’écris ces lignes,
j’utilise .NET Web Server bêta 3. Je
m’attendais à  des problèmes inhérents
au logiciel bêta, mais jusqu’ici, j’ai
constaté avec surprise et plaisir que le
produit était stable et solide. En fait, je
ne devrais pas être surpris : j’ai eu le
prédécesseur de ce produit – Whistler
Advanced Server bêta 2 – en production
pendant plus de six mois et ai apprécié
ses performances. Il ne manque
à  la version bêta 3 que la documentation.
Mais il est vrai que Microsoft a
pour habitude de mettre la dernière
main à  la documentation, uniquement
après avoir finalisé toutes les fonctionnalités
et caractéristiques.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010