> Tech > JDBC 2.0 et l’accès à  l’AS/400

JDBC 2.0 et l’accès à  l’AS/400

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Par Martin Smith
Cette nouvelle version de JDBC en environnement Java permet de construire des solutions fonctionnant sur toutes les plate-formes et capables d'accéder à  toutes les bases de données. Depuis quelques années, le développement d'applications Java a énormément augmenté, et regroupe désormais un million de développeurs de par le monde. A la fois en dehors ou en relation avec l'AS/400, la portabilité de Java et sa plate-forme indépendante ont trouvé des débouchés pour les applications DB2 UDB pour AS/400. Sun Microsystems a récemment annoncé la plate-forme Java 2 : elle rend les applications Java encore plus performantes, et pour les développeurs AS/400 de telles applications représentent un avantage compétitif décisif pour les entreprises.

La plupart des applications sont liées à  des bases de données relationnelles telles que celle de l'AS/400. Le standard Java d'accès SQL (JDBC : Java DataBase Connectivity) permet aux développeurs d'avoir un accès aux bases de données, accès limité par les sécurités d'authentification. JDBC permet également de sélectionner, modifier, insérer, créer des champs et des tables. En environnement AS/400, les applications sont souvent écrites en RPG et en mode 5250 ("écran vert"), et elles présentent des performances équivalentes pour l'accès aux bases de données, mais n'utilisent pas le langage SQL.

La souplesse de Java explique l'importance de JDBC pour les développements d'entreprise

Java et JDBC permettent à  une équipe informatique de construire des solutions capables de fonctionner sur n'importe quelle plate-forme, et qui peuvent accéder à  n'importe quelle base de données. La souplesse de Java explique l'importance de JDBC pour les développements d'entreprise. On peut par exemple écrire une application servlet Java pour permettre aux utilisateurs de l'intranet d'accéder à  la base de données et de lister les fabricants. Cette même application pourra permettre de saisir les commandes ou de vérifier le statut d'un client. Elle peut également être installée sur n'importe quelle plate-forme serveur comportant une JVM (Java Virtual Machine), telle que l'AS/400. JDBC 1.0 a permis la première génération d'accès SQL aux bases de données en environnement Java. Il possède le support de base SQL. Sun l'a amélioré avec des mécanismes plus performants.

Cet article sur la technologie Java décrit les principales améliorations apportées par l'API principale de JDBC 2.0, et explique son interaction avec l'AS/400.

JDBC permet aux développeurs de profiter au maximum des capacités de Java

La technologie JDBC est une API permettant aux développeurs d'accéder aux sources de données relationnelles, telles que les tables DB2/400 depuis un environnement Java. JDBC permet également aux développeurs de profiter au maximum des capacités de Java, le fameux "écrire une fois, exécuter n'importe où", pour des applications demandant un support multiplate-formes et devant accéder aux données de l'entreprise. JDBC répond à  la norme ANSI 92SQL pour communiquer avec les bases de données relationnelles. Notons aussi que le driver JDBC gère la connexion à  la base de données via Java. JDBC 2.0 étend l'API de JDBC dans le domaine des types de données avancés, le défilement des ensembles de résultats, le support des mises à  jour SQL batch, les mises à  jour d'ensembles d'enregistrements par l'API Java, et augmente également les performances.

De nouvelles méthodes permettent de travailler avec des données à  distance sans avoir à  transférer les données vers le client Java

JDBC 2.0 et l’accès à  l’AS/400

JDBC 2.0 supporte désormais des types de données SQL 3, y compris les BLOB (Binary
Large Objects) et CLOB (Character Large Objects). De nouvelles méthodes permettent
de travailler avec des données à  distance sans avoir à  transférer les données
vers le client Java.
Avec la nouvelle méthode « new_resultset_get_Blob », un BLOB local est assigné à 
un pointeur logique pointant vers un BLOB AS/400 au lieu d’avoir à  amener les
données à  travers le réseau. Les CLOB peuvent être traités de la même manière.
L’AS/400 supporte les CLOB depuis la V4R4 pour des éléments de 15Mo. Typiquement,
ces champs sont utilisés pour des applications multimédia ou documentaires.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

À l’heure où les talents du numérique sont rares et difficiles à séduire, comment bénéficier des meilleures compétences en infrastructure Cloud ou en cybersécurité pour gagner en agilité et en cyber-résilience ? Découvrez le Guide des Services managés dédiés aux PME.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010