> Tech > La puissance de XML

La puissance de XML

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

par Carson Soule - Mis en ligne le 23/04/2003
Il tranche, il découpe, il pèle, il évide ! Et, si vous l'achetez maintenant, nous vous offrons ... » Ce genre de discours accompagne généralement un produit dont le marketing est aussi brillant que la mise en oeuvre est pauvre. Mais ce n'est pas le cas de XML ...Y a-t-il quelque chose que ce langage ne puisse pas faire ? Il est si simple dans le concept et si puissant dans l'action qu'on le trouvera probablement dans beaucoup plus d'endroits que vous ou moi ne pouvons imaginer.

La puissance de XML

Les langages de marquage annotent les
données en ajoutant les informations –
souvent appelée métadonnées –
concernant les données. Pour comprendre
les métadonnées, on peut
comparer une base de données à  un fichier
plat. Un tel fichier ne contient
que des données. Pour que celles-ci
aient un sens, l’utilisateur doit
connaître la structure du fichier. En revanche,
une base de données contient
non seulement des données mais aussi
leur description (noms de colonnes,
types, par exemple). On peut donc
écrire des programmes généralistes
qui utilisent ces métadonnées pour
manipuler les données réelles. Cela
permet à  JDBC de se connecter à  une
myriade de bases de données et de gérer
les transformations des types de
données.

XML possède ces mêmes avantages,
mais il peut en plus traiter des
données hiérarchiques, des groupes
répétitifs et des données facultatives.
Comme il est extensible, les utilisateurs
peuvent définir de nouveaux tags de marquage pour décrire de nouvelles
structures de données. Comme
tout est rendu en texte ordinaire, le
transfert entre des systèmes disparates
est simplifié. On peut envoyer XML via
HTTP ou FTP pour une transmission
facile sur Internet et au travers des
pare-feu. Pour toutes ces raisons, XML
s’affirme comme le meilleur moyen de
communiquer des données auto-descriptives
entre des programmes, des
processus, des modules, des systèmes,
des serveurs et des entreprises.

Le concept des métadonnées
étend un autre niveau au-delà  de
XML : DTD (Document Type Definitions).
Les DTD décrivent les tags
de markup XML et leurs relations (une
grammaire) pour une classe de documents.
On peut ainsi valider le fait
qu’un document XML est bien
construit par rapport à  sa DTD.
Beaucoup d’entreprises définissent les
documents XML pour une variété d’applications
et proposent leurs DTD
pour utilisation publique.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010