> Tech > Le CNC joue la carte du décisionnel et du Web

Le CNC joue la carte du décisionnel et du Web

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010
email

Soucieux d’améliorer la qualité de service auprès de ses différents partenaires (exploitants de salles, distributeurs…), le CNC – Centre National de la Cinématographie - s’est doté d’un nouveau système de pilotage en environnement NT. Statistiques, archives, bases de données spécialisées forment un " datawarehouse", qui s’ouvre peu à peu vers l’extérieur, via un projet d’Extranet.Depuis 1946, date de sa création, le CNC est le seul organisme public rassemblant toutes les données relatives à la fréquentation des salles de cinéma, au financement et à l’archivage des œuvres françaises. Sa mission principale est de rassembler, traiter, analyser et redistribuer un volume important et sans cesse croissant, d’informations relatives à la production, la distribution et l’exploitation des longs métrages et des vidéos sur le marché français. A titre d’exemple, les exploitants de salles lui adressent, chaque semaine, les informations relatives à leurs recettes et à la programmation des salles. Une fois recueillies et consolidées, ces données, alimenteront par la suite, les demandes de soutien financier, apporteront les preuves permettant de régler les litiges exploitants/distributeurs, étayeront les dossiers de propositions de loi, compléteront les tableaux de calcul des taxes, ou encore permettront aux publicistes de définir leurs investissements en fonction des profils des salles…Étant donné la diversité des sources et des demandes d’informations, la mission de la Direction de l’Organisation et des Systèmes d’Information du CNC est primordiale. Elle consiste à faire du système d’information une ressource réellement efficace, évolutive et ouverte vers l’extérieur. Héritant d’une architecture obsolète, très centralisée et freinant considérablement l’échange d’informations, La Direction Informatique était jusqu’ici très sollicitée par les différents utilisateurs. En 1992, Alain Buis, Chef du Service de l’Organisation et des Systèmes d’Information, décide d’entreprendre une refonte complète du système d’information. Résultat : l’informatique du CNC se recentre sur son métier via la mise en place d’une architecture client-serveur en environnement NT et l’organisation d’un Infocentre. " Nous souhaitions avant tout que les utilisateurs soient responsabilisés, plus autonomes et plus compétents. Ce nouveau système d’information doit nous fournir des statistiques permettant notamment d’évaluer très précisément les résultats des films en salles. " souligne Alain Buis.

Le CNC joue la carte du décisionnel et du Web

L’Infocentre du CNC est organisé autour de trois bases de données principales qui alimentent ses applications maison. Une base regroupe les informations sur la programmation de près de 90 000 films sur un ensemble de 4500 salles ; une base est dédiée à  la gestion des soutiens financiers ; et la troisième permet la gestion et le suivi des archives cinématographiques. Ces bases de données sont elles même alimentées à  partir des grandes applications maison du CNC. Première de ces applications, la gestion financière et Comptable qui gère les trois milliards de francs de soutiens financiers octroyés par l’Etat à  l’industrie cinématographique et audiovisuelle. Autre application phare, la gestion du soutien financier qui permet d’automatiser les règles complexes d’attribution des aides en exploitant l’ensemble des informations disponibles (historiques notamment). Les autres applications concernent la gestion de la fréquentation des Salles, les Programmations et la gestion des archives de films.  » La plupart de ces applications ont été redéveloppées en client-serveur, rassemblées au sein d’un réseau fédérateur regroupant les réseaux locaux, et associées à  des bases de données autonomes, gérées sous SQL Server et Replication Server sur serveurs Novell et en environnement NT. Business Objects agit en frontal sur ces principales applications.  » explique Alain Buis. Installé sur une soixantaine de postes (bientôt une centaine) l’outil d’aide à  la décision est manié aussi bien par des statisticiens que par des gestionnaires.  » Pour être efficace dans notre mission, nous devons continuellement approfondir la connaissance que nous avons des canaux de distribution. Nous souhaitons ainsi mieux comprendre le fonctionnement des sociétés de distribution et d’exploitation pour obtenir très précisément les résultats par maison de distribution et non plus seulement par exploitants, ou encore la part des films français distribués par rapport aux américains… Ces calculs sont désormais possible grâce à  l’évolutivité de l’outil Business Object qui peut intégrer un nombre croissant d’objets  » affirme Jacques Rzepski, Chef du Département des Etudes. Et d’ajouter :  » Par ailleurs, nous pouvons désormais faire des liens d’une application à  une autre et extraire les données de la base de fréquentation des salles pour les réintroduire dans la base comptable consacrée à  la gestion des soutiens financiers. Ce qui reste très appréciable « .

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro.fr - Publié le 24 juin 2010